À L'ÉTRANGER

OFFICIEL : UN CONTRAT 2+1 POUR MARTIN HERMANNSSON À VALENCE

Crédit photo : ALBA Berlin

Depuis une visite à son oncle Jon Arnor Stefansson en 2006/07, l'ancien meneur de Charleville-Mézières et Châlons-Reims voulait jouer lui aussi un jour à Valence. Son rêve va devenir réalité puisqu'un contrat pluriannuel l'attend avec le club espagnol.

[Update] L'ancien rookie à 25 000 euros de Charleville-Mézières est désormais à la tête de l'une des plus grosses écuries espagnoles ! Valence a officiellement annoncé la signature de Martin Hermannsson ce vendredi, en reprenant les propos exprimés sur notre site par le meneur islandais en 2018 afin de valoriser son attachement historique au club. Le champion d'Allemagne s'est engagé pour deux saisons, plus une optionnelle. « Je suis tellement heureux de rejoindre Valence, c'est un rêve d'enfant qui se réalise », a-t-il confirmé sur les réseaux sociaux.

[Brève d'origine, 9 juillet] Certes, tout n'était peut-être pas organisé pour obligatoirement rejoindre Valence un jour mais le plan de carrière de Martin Hermannsson est un modèle du genre. Brillant rookie en Pro B en 2016/17 avec Charleville-Mézières (17,2 points à 47%, 3,6 rebonds et 5,7 passes décisives pour 16,8 d'évaluation) puis tout aussi dominateur à l'échelon supérieur sous les couleurs de Châlons-Reims (13,9 points à 44%, 2,8 rebonds et 5,7 passes décisives pour 14 d'évaluation), l'international islandais s'est ensuite fait un nom à l'échelle européenne avec l'ALBA Berlin pendant deux ans. D'abord en EuroCup, dont il a atteint la finale l'année dernière contre... Valence, puis en EuroLeague cette saison (10,9 points à 41%, 1,6 rebond et 4,8 passes décisives).

Auréolé d'un doublé Coupe - Championnat en Allemagne, Martin Hermannsson n'avait que l'embarras du choix pour sa prochaine destination. Si son nom a été murmuré du côté du Panathinaïkos Athènes ou du Fenerbahçe Istanbul, l'ancien étudiant de Long Island a cédé à son amour de jeunesse. Depuis ses premiers pas en professionnels sous le maillot de l'Étoile, le dauphin de Zachery Peacock au trophée de MVP de Pro B 2016/17 n'avait de cesse de répéter qu'il souhaitait évoluer en Espagne. Près de quatre ans après avoir démarré sa carrière à l'occasion d'un obscur match de Leaders Cup Pro B à Denain, Hermannsson est enfin là où il voulait être.

Surtout, le choix de Valence n'est pas anodin. En mai 2018, au terme de sa saison avec le CCRB, Martin Hermannsson nous avait accordé un long entretien où il avait évoqué son attachement pour le club champion d'Espagne 2017. Neveu de l'illustre Jon Arnor Stefansson, à qui il arrachera certainement bientôt le statut de meilleur basketteur islandais de l'histoire, l'ex-protégé de Cédric Heitz rêvait depuis ses 12 ans d'évoluer un jour à Valence.

« Mon idole était Jón Arnór Stefánsson, le meilleur joueur de l'histoire en Islande. Il a joué l'EuroLeague (41 matchs avec Rome et Malaga, ndlr). Il est mon oncle et nous avons toujours eu une bonne relation. Quand il était à Valence en 2006/07, je suis allé le voir jouer. J'avais douze ans à l'époque et quand je l'ai vu, je me suis dit : "Ok, c'est ça que je veux faire plus tard, je veux jouer à Valence un jour." »

Signataire d'un contrat pluriannuel avec Valence, Martin Hermannsson est la troisième recrue du VBC après Klemen Prepelic et Derrick Williams. Sur les parquets de Liga Endesa, il croisera également le fer avec son compatriote Haukur Palsson, tout juste recruté par Andorre. Une habitude née de leurs années françaises puisque les deux amis se sont déjà croisés sur les parquets de Pro B et de Pro A quand le nouvel ailier andorran défendait les couleurs de Rouen et Cholet.

le-souhait-du-petit-martin-hermannsson-exauce---direction-valence-pour-le-meneur-islandais1594283710.jpeg
Martin Hermannsson en LNB, avec l'Étoile et le CCRB
(photos : David Henrot et Sébastien Grasset)

10 juillet 2020 à 19:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.