À L'ÉTRANGER

PIERRE JACKSON, KENNY HAYES ET LES MYSTÉRIEUX "CONTRATS LUCRATIFS" : LE MALAISE AFYON

Crédit photo : Sébastien Grasset

Leurs dettes envers leurs anciens joueurs s'élèvent à plusieurs centaines de milliers de dollars, si ce n'est plus. Ils ont libéré leurs joueurs étrangers, comme T.J. Campbell, en décembre pour raisons financières. Et pourtant, le club turc d'Afyon vient de se reconstituer une équipe, à coup de gros contrats. Comment est-ce possible ?

« Pierre Jackson a signé un contrat lucratif avec Afyon afin de les aider à se maintenir, a informé son agence SLASH Sports à Sportando », a tweeté ce samedi matin le journaliste Emiliano Carchia. Lorsqu'un agent prévient un média de l'arrivée de l'un de ses joueurs dans un club, jamais il n'informe de la dimension financière de l'accord. Alors pour que les représentants de SLASH Sports se sentent obligés de préciser que le contrat est « lucratif », il doit y avoir un peu de provocation dedans. Ou de naïveté, au choix...

Neuf recrues en une semaine !

Pour cause, le même club d'Afyon a été visé par de graves accusations de Jamelle Hagins tenues au micro de... Sportando cette semaine. Ex-rookie de la Chorale de Roanne, passé par le club turc entre 2017 et 2019, l'intérieur américain affirme qu'il attend toujours 210 000 dollars de la part de son ancien employeur. « Je suis resté silencieux pendant longtemps mais comment Afyon peut-il signer autant de joueurs en me devant encore 210 000 dollars ? C'est compliqué de comprendre cette situation. Earl Calloway, Randy Culpepper (50 000 dollars, ndlr), Tyrus McGee et Marcos Knight vivent le même problème. Cela doit s'arrêter. Trop, c'est trop. » Et la liste ne s'arrête pas là puisque d'autres joueurs seraient concernés, à commencer par l'actuel meneur choletais T.J. Campbell, libéré d'Afyon début décembre suite aux... problèmes financiers du club. D'où l'interrogation sur l'emploi du terme de « contrat lucratif »...

pierre-jackson--kenny-hayes-et-les-mysterieux--contrats-lucratifs----le-malaise-afyon1642875145.jpeg
Hagins lors de son bref passage à Roanne en 2013
(photo : Olivier Fusy)

Surtout que Afyon a empilé les signatures cette semaine avec... neuf recrues en quatre jours ! Dont plusieurs gros joueurs : Wayne Selden, transfuge des New York Knicks, Kenny Hayes, l'ex-scoreur limougeaud arraché à Forli (Italie) ou encore Johnny Hamilton, vu au Fenerbahçe l'an dernier. Sans oublier Pierre Jackson qui, s'il a été ridicule en fin de saison dernière à Bourg-en-Bresse et tout proche de mettre un terme à sa carrière, a prouvé au printemps 2021 qu'il pouvait être un meneur dominant en Turquie (19,4 points à 42%, 3,6 rebonds et 8,9 passes décisives en 7 rencontres avec le Galatasaray Istanbul). 

Un obscur communiqué

Lanterne rouge de la BSL (3 victoires en 18 matchs), humilié le 2 janvier dernier avec une défaite 45-155 contre le Tofas Bursa avec un groupe composé uniquement de jeunes, le club d'Afyon Belediye a donc réussi à se recomposer une nouvelle équipe à une vitesse étonnante, en convaincant (et c'est peut-être là le plus étonnant...) plusieurs joueurs de renom de venir, malgré le poids des dettes et d'une réputation exécrable qui se tisse au fil des années. Par quel miracle ? Mystère. Surtout avec l'existence d'une instance comme le Tribunal Arbitral du Basketball (BAT) pour traiter de ce genre de situations...

Suite aux propos de Jamelle Hagins, le club a tout de même réagi via un obscur communiqué mercredi. « Le processus de transfert de notre club continue. Au cours de cette procédure, la priorité a été donnée au fait de lever les interdictions FIBA et aux nouveaux transferts. Toutes les dettes et les problèmes du passé seront résolus avec l'achèvement du processus judiciaire. Cela est annoncé au public avec respect. » Mais malgré les fameux « contrats lucratifs » distribués à tour de bras cette semaine, au moins une chose ne change pas à Afyon : avec son équipe reconstituée, en attendant Jackson, le dernier de BSL a encore coulé à domicile contre Yalova ce samedi (73-106).

pierre-jackson--kenny-hayes-et-les-mysterieux--contrats-lucratifs----le-malaise-afyon1642872241.jpeg
Au moins, Afyon a encore un peu de moyens pour de jolis visuels...

22 janvier 2022 à 18:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.