À L'ÉTRANGER

UN ANCIEN JOUEUR DE PRO B ACTUEL MEILLEUR MARQUEUR DE LIGA ENDESA

Crédit photo : ACB Fotos

Vu à Rouen en 2017/18, auteur d'une saillie à 47 points en playoffs de Pro B contre Orléans, Obi Emegano a exporté ses talents de scoreur en Espagne. Après 12 journées de Liga Endesa, l'ailier de Fuenlabrada pointe désormais en tête du classement des meilleurs marqueurs du championnat ibérique.

Ancien pensionnaire de Pro B (en 2008/09 avec la JSF Nanterre) devenu top scoreur du championnat espagnol huit ans plus tard avec l'Estudiantes Madrid, Edwin Jackson tiendrait-il un successeur ? Après douze journées de Liga Endesa, c'est du moins ce que le classement des scoreurs suggère, largement dominé à l'heure actuelle par Obi Emegano (1,91 m, 28 ans).

Une performance historique en quart de finale de Pro B

En 2017/18, au sortir d'une saison rookie partagée entre la deuxième division italienne et la Pologne, l'international nigérian avait terrorisé les défenses de l'antichambre sous les couleurs de Rouen : 29 points contre Le Havre, 30 unités face à Quimper et Roanne et même 47 en ouverture des playoffs contre Orléans, record absolu en phases finales et toujours à cette heure la meilleure performance offensive de sa carrière... « Emegano a eu des difficultés pour sa première saison en Europe, il arrive pour montrer qu'il a vraiment le niveau », disait pourtant le coach qui l'a révélé, Alexandre Ménard, à Paris-Normandie en août 2017. Mission accomplie, donc.

un-ancien-joueur-de-pro-b-actuel-meilleur-marqueur-de-liga-endesa1638972937.jpeg
Obi Emegano sous les couleurs rouennaises

À créditer de 17,5 points de moyenne avec le RMB, le natif de Lagos avait ensuite rallié l'étage supérieur, direction Dijon pour une saison d'adaptation (8,1 points à 49% et 2,2 rebonds) avant d'aller prendre plus d'envergure au Mans (13,1 points à 54% et 3,1 rebonds). Depuis son départ de la Sarthe à la suite du premier confinement, il évolue ainsi en Espagne, à Fuenlabrada, et a suivi une trajectoire sensiblement similaire à celle connue en Jeep ÉLITE. Une année pour prendre le pouls de la Liga Endesa (9,9 points à 41% et 2,7 rebonds en 2020/21), puis une autre pour exploser. Depuis le début de la saison, Obi Emegano tourne à 17,2 points à 51%, 3,1 rebonds et 2,3 passes décisives de moyenne, loin devant son premier poursuivant au classement des marqueurs (Isaiah Taylor, avec 15,8 unités).

Le tir de la victoire contre Valence

En vrac, il a ainsi passé 26 points à Obradoiro, 20 à Burgos, 23 à Manresa, 27 au Real Madrid et encore 23 à Valence le week-end dernier. La réception des coéquipiers de Louis Labeyrie a d'ailleurs tout du match référence. S'il avait égalisé contre les Merengues il y a trois semaines, son tir avait immédiatement été envoyé aux oubliettes par le buzzer-beater de Thomas Heurtel. Mais cette fois, extrêmement efficace tout au long de la soirée (11/15), il a su offrir la victoire à Fuenlabrada (88-87) d'un joli shoot mi-distance. Loin d'être négligeable à l'heure où son club se débat dans la zone de relégation de la Liga Endesa (3v-9d). Et évidemment, un éventuel titre de meilleur scoreur du championnat le plus relevé d'Europe ne vaudrait pas grand chose en cas de relégation... Si ce n'est la preuve d'une vraie progression depuis son année normande.

« Obi, je savais que c'était un scoreur », dit Laurent Legname, son coach à la JDA Dijon en 2018/19. « Il l'avait prouvé en Pro B en faisant notamment d'excellents playoffs, c'est pour ça que je l'avais recruté. Quand on l'a pris, il avait encore beaucoup de progrès à faire sur le jeu intermédiaire, sur pick and roll surtout. C'était un très fort shooteur et défenseur. Il a gardé ce tir à trois points et ce pull-up qu'il avait aussi, à savoir ce shoot à deux points intermédiaire après dribble. Ça fait deux ans qu'il est à Fuenlabrada, il progresse mais il faut voir aussi qu'ils sont avant-derniers. C'est bien pour lui, ça prouve qu'il a des qualités offensives pour exister dans le meilleur championnat d'Europe. Je suis très content pour lui car c'est un travailleur et le travail paye toujours. »

 

08 décembre 2021 à 19:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.