ÉQUIPE DE FRANCE

« L'ÉQUIPE DE FRANCE A TOUJOURS ÉTÉ UN OBJECTIF », ADMET ALEXANDRE CHASSANG

Alexandre Chassang
Crédit photo : FFBB

Excellent avec la JDA Dijon, Alexandre Chassang a de nouveau été appelé en équipe de France, pour la fenêtre de Pau qualificative à l'EuroBasket 2022. 

Éblouissant ces derniers mois à la JDA Dijon, Alexandre Chassang - prononcez « Chassan » - continue de s'affirmer comme l'un des meilleurs intérieurs de Jeep ÉLITE et de la Basketball Champions League. « Depuis mes débuts à Dijon, j’ai progresssé sur mon efficacité, au shoot intermédiaire, sur ma dureté et sur mon renforcement musculaire pour être prêt à la bataille », a-t-il avoué ce mardi 24 novembre lors du point presse des Bleus. De quoi convaincre le sélectionneur Vincent Collet de l'appeler de nouveau en équipe de France, où la hiérarchie reste à définir.

« Ces fenêtres permettent à des joueurs comme moi d’être sélectionné »

Encore novice en équipe de France A (3 sélections), le Châtenaisien mesure toutefois le chemin parcouru depuis ses années rhodaniennes. « L'équipe de France a toujours été un objectif. Il est vrai que j'avais mis l'équipe de France de côté lors de mes années compliquées à l'ASVEL et à Hyères-Toulon. Mais avec Dijon, j'ai commencé à y repenser : j'ai commencé à jouer au poste 5 et j'ai eu davantage de responsabilités en attaque. Ces fenêtres permettent à des joueurs comme moi d’être sélectionnés. »

Sauf que n'est pas Alexandre Chassang qui veut. « Quand il est arrivé à Dijon, personne ne le connaissait et il a vraiment travaillé dur, expliquait récemment son coach Laurent Legname. Aujourd’hui, que ce soit en équipe nationale ou ici en BCL, les gens reconnaissent son niveau. Je suis très fier de lui aussi. (Avec Axel Julien), ce sont deux très bons garçons, deux compétiteurs féroces. Pour Dijon, c’est génial d’avoir ces deux joueurs pour le futur. » 

À (re)lire sur BeBasket : « L'Élan Chalon et la prise de pouvoir de la génération 1994/1995 chez les Bleus »

« Jouer sur nos forces face à la Grande-Bretagne » 

Avec neuf matchs disputés - en Jeep ÉLITE et en BCL, le médaillé de bronze de la dernière édition de la Ligue des Champions est assurément l'un des tricolores le plus en rythme du rassemblement. « Face à la Grande-Bretagne, on va essayer de jouer sur nos forces, acquiesce-t-il. C’est une équipe très athlétique. On va essayer de bien bouger le ballon pour trouver les meilleures solutions. Il faudra qu'on soit plus aggressive défensivement qu'eux. » Outre le co-capitaine de la sélection Myles Hesson (Chalon-sur-Saône), l'équipe de France devra se méfier de l'intérieur manceau, Ovie Soko. Et le Dijonnais semble bien en avoir conscience. « C'est un joueur très athélique et très fort en attaque et en défense. »     

--l-equipe-de-france-a-toujours-ete-un-objectif----admet-alexandre-chassang1606246485.jpegEn février dernier, Alexandre Chassang avait joué treize minutes et inscrit six points au Vendéspace (photo : Romane Coadic)

24 novembre 2020 à 22:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.