ÉQUIPE DE FRANCE

« ON N'A PAS ÉTÉ À LA HAUTEUR DE L'ÉVÉNEMENT »

France Argentine
Crédit photo : Sébastien Meunier

L'équipe de France a été battue par l'Argentine aux portes de la finale de la Coupe du Monde. Une énorme déception que certains joueurs ont eu du mal à expliquer si ce n'est le manque d'agressivité. 

L'équipe de France n'a pas réussi à atteindre la première finale mondiale de son histoire. La faute à une défaite contre l'Argentine ce vendredi soir à Pékin. Un match au dénouement cruel. Pour Nicolas Batum, son équipe a été secouée par l'impact mis par les Argentins. Un impact qui l'a surpris.

« On s'est fait rentrer dedans. Du début à la fin même à +15 ils nous empêchaient de remonter le ballon. On savait qu'ils allaient être agressifs mais pas comme ça. Il n'y a pas une équipe qui joue comme ça, même pas l'Espagne. On était prévenu mais on n'a pas été prêt d’entrée et on n'a pas été bon. Ils ont bloqué Evan (Fournier) et notre secteur intérieur. Ils méritent la victoire. »

Le capitaine des Bleus reconnait même que les coéquipiers de Luis Scola ont fait le début de match habituellement réalisés par les troupes de Vincent Collet.

« On n'a pas fait le début de match qu'on a l'habitude de proposer. C'est eux qui l'ont fait en menant 10-2. Ils étaient prêts, costauds et pas nous. Quand on a un peu renversé le truc on prend un 5-0 derrière qui fait mal. »

Le meneur Andrew Albicy a tenté d'expliquer ce faux-départ et ce non-match des Tricolores. 

« On ne s'est pas lâché tout simplement, on a peut être été un peu tétanisé par l’événement. Je ne sais pas, à chaud c'est difficile à analyser. On n'a pas pu mettre nos défenses en place comme eux l'ont fait. On a subi. On n'a pas été à la hauteur de l'événement. »

Pour Rudy Gobert, le constat est encore plus sévère.

« On a fait un mauvais match, de la première à la dernière minute. On connaissait leur style de jeu. Leur agressivité, leur vitesse. On s'attendait à ça, mais ils l'ont fait à très haut-niveau. On n'a pas réussi à sortir la tête de l'eau. »

Mais il faudra très vite relever la tête car dès dimanche, il y a un match pour aller chercher une médaille de bronze. 

A Pékin,

13 septembre 2019 à 17:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.