ÉQUIPE DE FRANCE

+24 : LES BLEUS DÉROULENT EN HONGRIE

Crédit photo : FIBA

Après sa victoire à Pau contre le Monténégro, l'équipe de France s'est imposée en Hongrie sans l'ombre d'un doute pour ce 2e match qualificatif à la Coupe du Monde 2023 (54-78). Sans Andrew Albicy et David Michineau tous les deux forfaits, les Français signent une victoire sérieuse à Kaposvar, malgré la faible opposition proposée.

Hormis dans le deuxième quart-temps où les Hongrois se sont battus, il n’y a guère eu de rencontre pour ce deuxième match qualificatif à la Coupe du Monde 2023. Parfois poussifs et en manque d’automatismes contre le Monténégro, les Français ont parfaitement récité leur basket à Kaposvar. 

LIRE AUSSI. Hugo Benitez et Ismaël Kamagate, "deux joueurs à potentiel pour l'avenir"

Il n’y a donc eu guère d’opposition puisque les Hongrois n’ont jamais vraiment mis l’engagement et l’intensité nécessaires pour exister sur un match international. Victorieux d’une courte tête au Portugal vendredi et toujours privés de leur coach Stojan Ivkovic et de leur intérieur Gyorgy Goloman (tous les deux positifs à la Covid-19), les locaux ont pris l’eau dès l’entame de match (4-18, 8’). Parfaitement lancés par un Louis Labeyrie auteur des sept premiers points français, les Bleus n’ont pas baissé pavillon. 

7/7 aux tirs pour Mam Jaiteh et Louis Labeyrie

Peu inquiétés et toujours sereins malgré les absences d’Andrew Albicy et de David Michineau à la mène, les Français ont continué leur balade au retour des vestiaires. Dans une deuxième mi-temps parfois aux allures de All-Star Game, les Français ont enchainé les dunks et les tirs longues distances. Sérieuse en défense, l’équipe de France n’a encaissé que 54 points (54-78).

À créditer d’un joli 7/7 aux tirs chacun, Mam Jaiteh et Louis Labeyrie se sont même approchés du 9/9 aux tirs de Nando De Colo contre la Belgique en 2008. L’intérieur de Valence, absent ces trois dernières années sous le maillot bleu, en a profité pour battre son record de points en sélection (19 points à 12/12 aux tirs) mais il a aussi pris 6 rebonds pour finir à 24 d’évaluation. Également à la fête, le pivot de la Virtus Bologne a terminé à 15 points (son record avec les Bleus), 3 rebonds et 3 fautes provoquées pour 17 d'évaluation en moins de 16 minutes. Un véritable récital donc. Voilà, emballez c’est pesé !        

Cliquez-ici pour les statistiques de la rencontre

29 novembre 2021 à 19:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.