ÉQUIPE DE FRANCE

HEURTEL, ROOS ET UNE GROSSE CONTINUITÉ : VINCENT COLLET S'EXPRIME SUR LE CHOIX DES 12

Crédit photo : Julien Bacot FFBB

Vincent Collet s'est exprimé sur la sélection des 12 joueurs en équipe de France masculine pour la fenêtre internationale de fin février.

En direct du bureau de Tahar Assed-Liégeon à l'INSEP où il intervient auprès du Pôle France, le sélectionneur de l'équipe de France masculine Vincent Collet s'est expliqué au sujet de ses choix concernant le groupe qui va défier le Monténégro le vendredi 20 février et la Grande-Bretagne deux jours plus tard lors des deux dernières rencontres de qualification à l'EuroBasket 2022. 

La qualification n'est pas encore acquise

Avant même de parler de cette liste, il faut quand même préciser que l'on n'est pas encore qualifié. Le fait que les Allemands aient été battus par les Britanniques et les Monténégrins fait qu'on doit encore gagner encore un match, sauf si ces mêmes Allemands battaient les Britanniques. Auquel cas le point-average pourrait suffire pour se qualifier. On ne veut pas calculer donc l'objectif est clairement de gagner cette dernière rencontre, le plus vite possible serait contre le Monténégro. Ça sera certainement le plus compliqué car la fenêtre se déroule chez eux. C'est une équipe solide. Même si elle est privée de (Nikola) Vucevic et (Bojan) Dubljevic - l'un jouant en NBA et l'autre en EuroLeague -, il reste quand même une ossature d'équipe qui peut être performante. Donc on s'attend à un premier match compliqué.

Le choix des 12

La sélection est très proche de celle de novembre parce qu'elle avait donné vraiment satisfaction, à la fois sur l'état d'esprit mais aussi sur ce qu'elle avait produit. C'est ce qui nous a amené à confirmer une grande majorité des joueurs, même lorsqu'il y a eu pour certains des petites hésitations avec d'autres qui pouvaient rentrer en compétition.

Le retour de Thomas Heurtel

C'est une opportunité liée malheureusement à ses difficultés rencontrées avec le club de Barcelone. Il a été mis à l'écart de son équipe. On a sauté sur l'occasion. Bien sûr qu'il en est d'accord. Je me réjouis qu'il puisse renforcer notre équipe pour cette fenêtre parce que je pense que ça va être quand même pour nous un bon coup de main.

Andrew Albicy toujours titulaire devant Heurtel mais...

On ne prévoit pas de changer quoi que se soit. Andrew Albicy sera capitaine comme il l'était au mois de novembre. Il sera titulaire mais cela n'empêche pas qu'on se réjouit quand même d'accueillir Thomas Heurtel, je pense que c'est quand même une opportunité pour notre équipe. Surtout, son profil est très complémentaire du profil d'Andrew. On peut même imaginer pouvoir les associer, sachant que le Monténégro joue de très longues minutes avec Justin Cobbs et (Nikola) Ivanovic qui sont également deux meneurs. Ils peuvent jouer de façon séparer mais qui sont sur le terrain un peu plus qu'une mi-temps ensemble.

Une nouvelle tête avec Maxime Roos

Déjà au mois de novembre j'avais un peu regretté le format de sélection. On doit l'annoncer un mois avant la fenêtre, ce qui était mi-octobre. A mi-octobre, les équipes n'avaient presque pas encore joués et on n'avait pas eu le loisir de voir ses progrès en compétition. Ce qui était arrivé entre l'annonce de la sélection et la fenêtre de novembre. Il a confirmé depuis. En plus, derrière Amath M'Baye on manquait d'un deuxième poste 4 fuyant. Lui c'est un vrai 3 qui peut jouer 4. (Son entraîneur) Jure Zdovjc depuis le début d la saison avec Boulogne-Levallois l'a beaucoup utilisé sur ce poste-là. On a considéré qu'il pouvait aussi être un véritable apport, surtout comme une équipe monténégrine où les 4 sont souvent des joueurs qui jouent au large et tirent à 3-points comme l'école serbo-croate le fait depuis très longtemps.


Maxime Roos effectue sa meilleure saison en carrière (photo : Sébastien Grasset)

Il était venu il y a environ 18 mois sur une fenêtre comme partenaire d'entraînement. Depuis qu'il y a les fenêtres FIBA, on a pour habitude d'annoncer une sélection de 12 joueurs à laquelle on a toujours compléter avec deux partenaires d'entraînement, pas directement intégrés dans un processus de sélection. Et donc on le suivait. Mais clairement pour moi depuis le début de saison il a franchi un pallier. Ses performances répétées avec une belle régularité ont attiré un peu plus notre attention. Ce d'autant plus qu'il a beaucoup plus joué en poste 4 et je pense que pour lui c'est synonyme de plus grande efficacité. En 3, c'est quelqu'un qui n'utilise pas beaucoup le dribble, il ne pose pas beaucoup la balle par terre. Et c'est beaucoup moins préjudiciable en 4 qu'en 3. Même si c'est un gabarit léger, il a vraie valeur athlétique, il est long, il va vite, il bouge, il a beaucoup d'activité. Je pense qu'il a des qualités qui peuvent nous aider dans la mission qu'est la nôtre d'aller gagner des matches au Monténégro.

L'arrêt de la saison possible en Jeep ELITE, à cause du huis clos

C'est un soucis. J'ai une forte inquiétude. J'attends avec impatience la décision (de l'Assemblée Générale) mardi prochain en ce qui concerne la Jeep ÉLITE. Clairement, je préfère que les joueurs continuent à jouer, pour le basket mais pour l'équipe de France ça c'est sûr. S'il y avait un arrêt en février, ce serait un vrai soucis pour l'équipe de France qui va jouer au Monténégro fin février.

Rejouer la Grande-Bretagne après une large victoire à Pau

Notre objectif dans un premier temps est de battre le Monténégro si d’aventure. Mais d'aventure ça n'était pas le cas, on sait que ça sera plus compliqué contre la Grande-Bretagne. Déjà, je pense qu'on a fait un très bon match à Pau contre eux et ils étaient diminués. Ils ont montré deux jours plus tard, en battant assez largement le Monténégro, qu'ils avaient du répondant. C'est une équipe très agressive. Ils jouent dur. Dès qu'on a baissé un peu notre niveau d'agressivité, en deuxième mi-temps on n'avait plus dominé comme en première. Et ça sans Ovie Soko, qui est quand même le meilleur joueur de cette équipe. On sait qu'il faudra de la vigilance, mais on espère qu'on aura déjà assuré notre qualification.

La non sélection de Mouhammadou Jaiteh, sélectionné en novembre mais forfait à cause de la COVID-19

Il fait partie des cas d'hésitation. La bonne tenue de la fenêtre de novembre avait motivé certains de nos choix. Avec mes assistant, quand on a réfléchi sur la liste pour février, il était effectivement dans les discussions mais on a préféré confirmer l'attelage Mathias Lessort - Jerry Boutsiele sachant que Alexandre Chassang, qu'on avait pas mal utilisé en 4 au mois de novembre, est quand même davantage à l'aise en poste 5. Il a nous semblé que prendre un quatrième poste 5 était peut-être un peu facteur de déséquilibre dans une sélection. C'est difficile de toute façon de pouvoir utiliser quatre joueurs sur le même poste. J'ai personnellement regardé parmi les derniers matches de Mam' en Turquie et effectivement il a fait des choses très intéressantes, comme depuis le début de saison. Ce qui nous avait amené à le sélectionner en novembre. C'était plutôt un choix au profit des joueurs que j'ai cité auparavant qu'au détriment de Mam' Jaiteh. On a joué la continuité.

 

15 janvier 2021 à 16:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.