ÉQUIPE DE FRANCE

LOUIS LABEYRIE : "IL Y EN A TRÈS, TRÈS PEU QUI ONT LEUR PLACE GARANTIE EN ÉQUIPE DE FRANCE"

Pour son numéro 28, Basket le Mag est allé à la rencontre de Louis Labeyrie.

Dans son numéro de mars, Basket Le Mag est allé prendre des nouvelles de Louis Labeyrie, qui vit à Valence sa première saison à l’étranger. L’intérieur parle de son adaptation à la Liga, et aborde aussi le sujet de l’équipe de France.

Louis Labeyrie n’a plus porté le maillot bleu depuis la fenêtre internationale de novembre 2017. Il ne figurait même pas dans la liste lors de la dernière fenêtre. Un choix de Vincent Collet, une décision de Valence ? «Comment le dire sans être trop subversif… Tu as le droit de tout faire, après, à un moment donné, il y a quand même d’autres facteurs qui jouent. Dans la hiérarchie de ce club, je suis un employé. Ce n’est jamais vraiment dit que tu ne peux pas, mais… Tu sais, une femme peut te séduire par un regard, donc imagine le reste ! (Il sourit)», a-t-il répondu dans le magazine. « Il y a ça, et puis je pense que de son côté, étant donné que les deux matches de février comptent pour du beurre, Vincent a dû se dire qu’il allait faire une équipe avec des joueurs qui vont goûter à l’équipe de France pour la première fois. »

Mais pour la Coupe du Monde 2019, le Français est bel et bien motivé. «Bien sûr, ça fait rêver tous ceux qui prétendent y avoir leur place. Après, je suis quand même conscient qu’il y a des postes 4 qui sont forts et qui font des meilleures saisons que moi.» Par exemple ? «Il y a quand même Adrien (Moerman) qui fait une très grosse saison à Efes. Après, d’autres vrais postes 4, non. Mais quand tu vois Nico Batum, en 4, c’est un peu dur à défendre. Est-ce que Vincent va le faire jouer en 4 à la Coupe du monde, c’est une autre question. Non, je n’en vois pas tant que ça, mais les autres vont jouer crânement leur chance, et si ça se trouve, ce sont eux qui passeront. Moi, je me soumettrai à la loi du sport. En équipe de France, depuis le départ de Babac (Boris Diaw), je pense qu’il y en a très, très, très peu qui ont leur place quasi-garantie. »

 L’intégralité de l’interview est à retrouver dans le dernier numéro de Basket le Mag :

Le commander en ligne : https://basket-mag.com/boutique/ 

Trouver un kiosque : http://kiosque.basket-mag.com/

S’abonner au magazine : https://basket-mag.com/sabonner/

15 mars 2019 à 07:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching