ÉQUIPE DE FRANCE

MOUSTAPHA FALL, LA RENAISSANCE APRÈS UNE SAISON 2018/2019 COMPLIQUÉE

Fall
Crédit photo : FIBA

Embêtés par des blessures ces dernières saisons, le pivot français est en train de monter en puissance à Ankara. 

Avec les trois petits nouveaux en sélection (David Michineau, Guerschon Yabusele et Isaïa Cordinier), Moustapha Fall était attendu ce vendredi lors du premier match des qualifications pour l'EuroBasket 2021 (défaite 83-69 face à l'Allemagne). Le géant parisien (2,18 m, 27 ans) a l'occasion de tirer son épingle du jeu lors de cette fenêtre. Car outre la préparation estivale, cette fenêtre de février est la seule qui permet au staff d'observer en condition réelle des joueurs (des nouveaux ou des revenants dans un statut de leader) en vue des Jeux olympiques de Tokyo (du 29 juillet au 9 août 2020). Pour Moustapha Fall, c'est l'occasion de prouver que sa blessure au pied en 2017 et sa pubalgie l'an passé ne sont que de vieux souvenirs.

Souvent décriées, ces fenêtres ont toutefois le mérite de permettre à certains de se révéler en l'absence des joueurs d'EuroLeague et de NBA. Et Moustapha Fall compte bien saisir sa chance car c'est ce qui avait notamment permis à Paul Lacombe, Amath Mbaye et Andrew Albicy de briller et ainsi de faire partie de la liste des 12 retenus pour la Coupe du Monde 2019.

Excellent avec le TT Ankarta, Moustapha Fall retrouve son impact de 2017/18 en Turquie. Arrivé en sélection en pleine forme, le Francilien semble avoir retrouvé la plénitude de ses moyens après avoir été gêné par une pubalgie la saison passée (28 matchs joués). "Ma saison en Turquie se passe très bien, avoue-t-il. L'année dernière, c'était très compliquée car je n'ai pas vraiment joué. J'avais donc besoin d'une saison pour me relancer où je suis titulaire avec beaucoup de temps de jeu et des responsabilités."

Car lorsqu'il n'est pas gêné par les blessures, Moustapha Fall brille. Si tout se déroule maintenant pour le mieux, l'ancien joueur de Poitiers, de Monaco, d'Antibes et de Chalon-sur-Saône a cependant du se reconstruire pour retrouver son niveau d'antan.

"Il faut reprendre l'habitude de jouer car entre Chalon-sur-Saône où je me suis blessé au pied et ma pubalgie... À chaque fois que j'étais dans une grosse dynamique, il y avait quelque chose qui était là pour me casser. Quand je reviens, je ne suis pas le même donc ça prend du temps pour retrouver mon niveau. J'ai eu tout l'été pour travailler dessus, j'ai fait un gros camp d'entraînement. J'étais arrivé en forme physiquement mais il fallait que je retrouve mon basket. Aujourd'hui, je me sens vraiment bien, j'ai retrouvé le niveau auquel j'étais auparavant."

"Je me sens bien physiquement et mentalement, je suis en confiance"

Passé du Lokomotiv Kouban-Krasnodar au TT Ankara l'été dernier, le champion de France 2017 avec l'Élan Chalon ne peut donner que satisfaction à son coach, Burak Goren (11,4 points à 70% de réussite aux tirs, 7,9 rebonds, 3,2 passes décisives et 1,7 contre en 27 minutes en Ligue des Champions) d'autant plus qu'Ankara est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions (BCL) et est à la lutte pour accrocher les playoffs en championnat national. Intenable sur jeu placé, Moustapha Fall est aujourd'hui une valeur sûre près du cercle.

"Pour l'instant, on n'a pas à se plaindre. Ça se passe plutôt bien tant en Champions League qu'en championnat. L'objectif du club est de faire un Final Four en BCL mais on sait que ce sera compliqué. En championnat, on souhaite faire les Playoffs dans un premier temps puis après, adviendra que pourra. Individuellement, je suis monté en puissance pendant la saison car au début, je n'avais pas commencé avec un tel niveau car j'étais en manque de rythme mais maintenant, je me sens bien physiquement et mentalement, je suis en confiance. Tout se passe pour le mieux."

Après la cinglante défaite concédée vendredi à Vechta (Allemagne), Moustapha Fall et l'équipe de France ont eu le droit à une "explication de texte tendue" selon L'Équipe lors d'une séance vidéo avancée juste avant l'entraînement du début de soirée. Déjà lors du point presse, Moustapha Fall avait déjà conscience des lacunes françaises.

"On n'a pas assez joué ensemble pour avoir une vraie alchimie c'est pour cela que je ne m'inquiète pas trop offensivement. C'est surtout la défense qui est inquiétante parce que comme on a la volonté de bien faire, on devrait au moins pouvoir exceller dans ce domaine. À 3-points, c'était compliqué certes mais ce qui est positif, c'est qu'on a eu beaucoup de bons shoots mais ils ne sont pas tombés dedans...

On n'a pas encore préparé le match (du Monténégro) mais ce que je peux dire, c'est qu'il va falloir défendre fort : le résultat du match va dépendre de nous. Athlétiquement, on aura l'avantage et c'est pourquoi on devra mettre beaucoup de pression défensive et offensivement, jouer plus relâchés, mettre dedans."

Nul doute qu'une réaction française ce lundi à 18h45 pour le deuxième match des qualifications à l'EuroBasket 2021 est attendue par le staff tricolore.  

À La Roche-sur-Yon,

23 février 2020 à 10:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.