ÉQUIPE DE FRANCE

VINCENT COLLET : "GUERSCHON YABUSELE EST UN JOUEUR À SUIVRE ET INTÉRESSANT POUR CET ÉTÉ"

Vincent Collet
Crédit photo : Romane Coadic

Vincent Collet fait le point après la première fenêtre internationale qualificative à l'EuroBasket 2021.

"On n'avait pas le choix après la première défaite en Allemagne vendredi", a affirmé le technicien français, Vincent Collet après la victoire de la France face au Monténégro ce lundi au Vendéspace (85-66). Intronisé capitaine de la sélection tricolore pour cette fenêtre internationale, le pivot Moustapha Fall ne voulait pas faire partie de la première équipe à battre un triste record. "On n'aime pas perdre et on n'avait jamais perdu deux fois de suite dans une même fenêtre. On ne voulait donc pas que cela commence maintenant, surtout depuis je suis le capitaine", rigolait-t-il. Le sélectionneur Vincent Collet souhaitait une réaction notamment en défense et son vœu a été exaucé. Parfois approximatifs, les Bleus ont toutefois eu les bonnes attitudes défensives et l'intensité au Vendéspace de Mouilleron-Le-Captif lundi.

"On s'était un peu trompé de match en Allemagne, on avait l'envie de bien faire mais certains joueurs s'étaient d'abord focalisés sur l'attaque alors que ce (lundi) soir, tout le monde était au diapason pour empêcher le Monténégro d'être bon en attaque.  Pour nous, c'était très important de montrer un autre visage notamment en défense, a affirmé Vincent Colet en conférence de presse. Et la manière dont on a commencé le match montre qu'on a compris les erreurs de vendredi. Seulement 12 points dans les dix premières minutes pour le Monténégro, c'est bien. On était un petit peu stressé au début donc offensivement ce n'était pas très bon mais ce qui compte, c'est qu'on a fait quelques stops. Lahaou a montré la voie à suivre en défense face à (Justin) Cobbs et l'équipe a suivi. Cependant, on est une jeune équipe donc on a un peu manque de consistance par moment, on a fait des erreurs défensives qui ont donné l'opportunité aux Monténégrins de revenir avant la pause. Ça a été la même chose en deuxième mi-temps quand on avait pris de l'avance."

Guerschon Yabusele marque des points en vue des JO

"Pour cet été, on a vu des choses qui nous intéressent", a lancé Vincent Collet. Le premier de cette liste n'est autre que le nouvel ailier-fort de l'ASVEL, Guerschon Yabusele. Les deux premières sorties sous le maillot tricolore du "Dancing Bear" ont plu au champion d'Europe 2013. Avec son retour en Europe demandé par le staff tricolore, une présélection en vue de préparer les Jeux olympiques 2020 de Tokyo devient de plus en plus plausible.

"Guerschon (Yabusele) a fait un match intéressant qui montre le potentiel du garçon qui est vraiment surprenant. Ce qu'il m'a plu, c'est qu'il a été très attentif pendant toute la fenêtre. Je pense qu'il a vraiment besoin de se frotter au basketball international car il a beaucoup de choses à apprendre mais il a très gros potentiel donc c'est forcément un joueur à suivre et intéressant pour cet été."

À (re)lire sur BeBasket : "Guerschon Yabusele après sa première "campagne" en Bleu : "Ce n'était que du plaisir"

vincent-collet----guerschon-yabusele-est-un-joueur-a-suivre-et-interessant-pour-cet-ete-1582798204.jpegGuerschon Yabusele a convaincu, sera-t-il du voyage à Tokyo ? (photo : Romane Coadic)

D'autres comme Moustapha Fall se sont également montrés. Derrière l'indétrônable Rudy Gobert, le pivot du TT Ankara peut espérer gratter une place. Il devrait se retrouver en concurrence avec le poste 5 des Boston Celtics Vincent Poirier.

"Il confirme son retour. Ce n'est forcément les matchs les plus faciles pour Moustapha (Fall) car il a eu à faire à des joueurs souvent inférieurs en taille mais il s'est accroché.  Il a montré qu'il a étiré le jeu par moment. Quand il est au poste bas, non seulement, il peut marquer mais il a aussi cette capacité à faire des passes.  C'est quelque chose qu'on n'avait pas l'été dernier dans notre équipe."

À (re)lire sur BeBasket : "Moustapha Fall, la renaissance après une saison 2018/19 compliquée"

Un bilan toutefois contrasté

Avec un bilan comptable d'une victoire et d'une défaite, l'équipe de France masculine termine cette première fenêtre internationale avec un sentiment mitigé, partagé entre satisfaction et déception.

"Le bilan est forcément mitigé car la victoire de ce (lundi) soir n'efface pas la défaite en Allemagne. Malgré tout, les joueurs méritent vraiment cette victoire. Cela aurait été très frustrant s'il n'avait pas eu cette récompense ce (lundi) soir. Cette équipe a fait du très bon travail sur cette fenêtre mais on n'était pas prêts pour le match en Allemagne. Gagner de +19 face au Monténégro nous permet de faire un vrai pas vers la qualification car on sait qu'il faut mettre la Grande-Bretagne ou le Monténégro derrière nous."

La France poursuivra les qualifications à l'EuroBasket 2021, après les Jeux olympiques, les 26 et 29 novembre prochain face à la Grande-Bretagne puis contre l'Allemagne. 

Au Vendéspace,

 

27 février 2020 à 08:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.