ESPOIRS

CLÉMENT FRISCH, LE GUERRIER DE LA SIG STRASBOURG

Clément Frisch
Crédit photo : Valentin Philiponet

Pur produit de la formation alsacienne, le jeune poste 4 de la SIG Strasbourg Clément Frisch réalise un début de saison très intéressant. « C'est un très gros compétiteur, souligne son coach. Il se donne toujours à 100%.»

« Clément est un gros guerrier. C’est quelqu’un avec qui on peut partir à la guerre. C’est du bonheur chaque jour, que ce soit à l’entraînement ou en compétition. » Voilà comment Alex Hartz, le coach des Espoirs de la SIG Strasbourg, définirait Clément Frisch (2,01 m, né en 2002). « C'est un très gros compétiteur, il ne recule devant aucun défi, admet-il, subjugué. Il ne rechigne jamais que ce soit un petit match, un contre un à l’entraîneur ou jouer face aux meilleures équipes... Il se donne toujours à 100%.»

« Jouer avec de l’énergie et du cœur »

Dans l'ombre du phénomène Victor Wembanyama, le tonique poste 4 alsacien se régale en ce début de saison. Ses stats ? 20 points à 49,2% de réussite aux tirs, 10 rebonds et 3,8 passes décisives pour 26,5 d'évaluation en 4 matchs. Rien que ça. « Avant que la saison commence, je ne pouvais pas penser que ça allait se passer comme ça, admet le natif de Bourgogne sur le bout des lèvres. Je me donne toujours à fond, j'essaye de jouer juste. En bref, je suis un joueur physique qui joue avec de l’énergie et du cœur. » 

« Cette année, le staff me prend plus en considération »

Déjà intégré au groupe U21 avec Lauriane Dolt (24 minutes de moyenne), le leader de l'équipe U18 2019-2020 (20 points de moyenne) cartonne déjà en Espoirs. « Cette année, le staff me prend plus en considération, confie l'ancien joueur du Strasbourg Électricité AS et du Strasbourg Saint-Joseph. Je suis dans un club qui me fait confiance. Tout est fait pour qu’on s’y plaise et qu’on puisse travailler sereinement. »

Candidate au Top 4 (comme Nanterre, l'ASVEL et Cholet), la SIG réalise pour le moment un sans-faute : +18 au MSB, +24 à l'Élan Chalon, + 42 contre Limoges, + 36 contre Le Portel. Et à la clef, une première place, partagée avec trois autres équipes invaincues. « Il faut prendre les matchs les uns après les autres mais c’est difficile de se projeter, indique le nouveau technicien de la SIG. Qu'importe qui est en face, on veut gagner tous les matchs. » À présent titulaire d'un baccalauréat scientifique mention assez bien, ce bon élève (il a sauté une classe), va pouvoir pleinement se concentrer sur le basket. « Peut-être que je ferai ma rentrée en BCL mercredi en Lettonie. Ou samedi à Monaco, en Jeep ÉLITE ».   

27 octobre 2020 à 11:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.