EUROLEAGUE

APRÈS DEUX PROLONGATIONS, MONACO REND LES ARMES FACE AU REAL MADRID

Vincent Poirier Real Madrid Monaco Euroleague
Crédit photo : Sébastien Grasset

Par deux fois, Monaco aura eu le Real Madrid à portée de fusil pour l'emporter. Mais les Madrilènes, quand ils en ont eu l'opportunité, ne se sont pas faits prier pour plier le match au bout d'une deuxième période de prolongation (84-90), dans le sillage d'un énorme Guerschon Yabusele en double-double. 

Sous les yeux du prince Albert II de Monaco, les Monégasques font une bonne entame de match face au Real Madrid, actuel leader de l'Euroleague. En plus de cela, le pivot titulaire du RMA, Walter Tavares, se retrouve rapidement avec deux fautes, pour le plus grand plaisir de Donatas Motiejunas (10 points et 11 rebonds). Mais également d'Alpha Diallo qui peut faire parler ses qualités athlétiques mais également ses progrès au tir. Après une interception pleine de filouterie de Paris Lee, Monaco crée le premier écart du écart (25-19) sur un alley-opp entre Andjusic et Bacon. Mais Sergio Llull, qui en connaît également un rayon en manière de roublardise, inscrit très rapidement 5 points pour permettre à son équipe de revenir.

apres-deux-prolongations--monaco-rend-les-armes-face-au-real-madrid1643411828.jpeg

Dwayne Bacon a eu une balle de match, en vain pour Monaco... (photo : Sébastien Grasset)

Les Français du Real omniprésents

En début de seconde période, les Français de la maison blanche font pleuvoir sur la principauté (Yabusele par deux fois ainsi que Heurtel). Alors que le Real semble se détacher doucement mais sûrement, un contre de Motiejunas sur Heurtel suivi derrière d'un panier à 3-points improbable dont Mike James a le secret, accompagné d'un lancer-franc bonus, permettent à Monaco de rester à distance raisonnable (49-45, 25'). En fin de 3e quart-temps, l'intensité monte d'un cran à la salle Gaston-Médecin. Le shooteur serbe Andjusic (14 points) se sent alors pousser des ailes et inscrit les 8 derniers points de la Roca Team dans cette période. Et même quand il loupe la mire, Alpha Diallo est là pour mettre le couvercle et faire passer Monaco devant avant l'ultime période (66-65, 30'). Enfin, c'est ce que l'on croit...

Deux balles de match loupées par Monaco

Car le scénario du 4e quart-temps prend une tournure beaucoup défensive et se transforme en véritable bataille dans les tranchées (8 points inscrits au total en 5 minutes). Alors que Monaco mène de +6 à deux minutes de la fin du temps réglementaire, Yabusele (auteur d'un gros double-double à 18 points et 10 rebonds) maintient l'espoir à 3-points, bien imité par Rudy Fernandez qui inscrit son premier tir primé de la rencontre (66-66). C'est le moment de la balle de match numéro une pour la Roca Team mais inexplicablement, Bacon opte pour un tir extérieur, plutôt qu'un drive, qui ne trouve point les filets du cercle.

Mike James a eu d'énormes difficultés au tir face au Real Madrid

Mike James a eu d'énormes difficultés face au Real Madrid (photo : Sébastien Grasset).

Au début de la première période de prolongations, on croit au réveil du meneur monégasque Mike James : une faute offensive provoquée et un caviar délivrée à Diallo. D'autant que dans le même temps, l'entraîneur merengue Pablo Laso prend une technique. Mais Monaco va être rattrapé par son pêché mignon ce vendredi 28 janvier 2022, le rebond (57 prises dont 19 offensives pour le Real contre 40 rebonds pour la Roca Team). Malgré tout, le club de la principauté s'octroie une seconde balle de match. Mike James, décidément pas dans son assiette face à l'ogre madrilène (11 points à 3/19), voit son tir contré par le géant Tavares (75-75).

Au plus haut-niveau, lorsqu'on laisse passer les occasions, on s'en mord souvent les doigts. Monaco va l'apprendre à ses dépens et le Real Madrid prend clairement l'ascendant psychologique lors de la deuxième période de prolongations qu'il remporte sur le score de 14 à 9. 

Si proche, Monaco aura jouer les yeux dans les yeux avec la meilleure équipe européenne depuis le début de la saison. Si cette défaite est prometteuse pour la suite, la Roca Team (10 victoires et 12 défaites) laisse échapper une belle opportunité d'intégrer le top 8 de l'Euroleague. Le Real Madrid quant à lui mène tranquillement sa barque en tête de la compétition mais n'est pas passé loin de subir sa quatrième défaite de la saison. 

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

28 janvier 2022 à 21:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LILIAN BORDRON
Lilian Bordron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.