EUROLEAGUE

AU FORCEPS, MONACO L'EMPORTE FACE À L'ETOILE ROUGE DE BELGRADE

Crédit photo : Euroleague

Certes, la rencontre n'a pas été folle, mais Monaco a réussi à venir à bout de l'Etoile Rouge de Belgrade ce soir. Portés par un grand Alpha Diallo, les Monégasques l'ont emporté 70 à 62. 

Battus lors de ses 3 derniers matches d'EuroLeague, les Monégasques ont retrouvé la victoire ce mardi soir, à la salle Gaston Médecin contre l'Etoile Rouge de Belgrade (70-62). Les locaux ont plutôt bien commencé cette rencontre face aux Serbes. Zvezdan Mitrovic a décidé de commencer avec Mike James sur le banc. Ancien du Partizan, Danilo Andjusic a mené l’attaque de la Roca Team et permis aux siens de prendre un bon départ dans cette rencontre. Le sniper serbe n’était pas le seul à se montrer. Alpha Diallo, présent sur toutes les lignes de passe, a réalisé un très bon premier acte. L’Etoile Rouge souffrait face à la densité physique adverse. Donta Hall s’envolait au dunk à tout va. A la fin du  premier quart-temps, Monaco menait 21-12. 

Sans doute vexé de ne pas avoir commencé la rencontre, Mike James a fait preuve d’un peu de nonchalance. A l’image de sa star, Monaco était moins concerné dans ce second acte. A l’inverse, les Serbes moins agressés défensivement, arrivaient enfin à mettre leur jeu en place. Agacé, Zvezdan Mitrovic a tenté de réveiller ses troupes en multipliant les rotations mais l’écart entre les deux équipes s'est resserré. Toujours aussi précieux, Diallo continuait de marquer son territoire en défense et de profiter de ses qualités athlétiques pour scorer. Malheureusement, Nate Wolters en face a pris confiance et s’est amusé avec ses vis-à-vis. En difficulté, les Monégasques gardait quand même les commandes à la pause (41-36). 

 Alpha Diallo MVP 

Le retour des vestiaires était toutefois compliqué pour Mike James et sa bande. Amorphes et sans idées en attaque, les Monégasques ont buté sur la bonne défense de zone adverse. Les Serbes attaquaient parfaitement les intervalles ce qui leur permis de trouver des tirs ouverts au large. Monaco souffrait et encaissait un 16-6 (52-47). Il y avait le feu dans la maison rouge, mais Diallo et Mike James ont vite rassurétout le monde. Le premier a intercepté un ballon et dunké en contre-attaque tandis que l’ancien du CSKA, d’un tir incroyable du logo, a remis Monaco à hauteur. Les Monégasques ont pris confiance et trouvé plus facilement Donatas Motiejunas dans la raquette et ce dernier a fait parler ses mains en or. Il restait 10 minutes et Monaco comptait 3 points d’avance (56-53). 

Poussés par leurs fans, les joueurs de la Principauté dictaient le tempo dans ces 10 dernières minutes. Parfois critiqué par son manque d’explosivité, Motiejunas reste un attaquant extraordinaire. Poste bas, main droite puis main gauche, il a étalé toute sa panoplie offensive. Dans le sillage de l’intérieur lituanien, Diallo a continué son show. Il a été l’homme de cette fin de match. Omniprésent aux rebonds offensifs, il était parfait sur la ligne des lancers francs. L’Etoile Rouge n’y arrivait plus. 

Monaco a géré cette fin de match et comme un symbole c’est Mike James à 3-points qui a scellé le sort de cette rencontre (70-62).

L’homme du match

  • Alpha Diallo. Il est arrivé sur la pointe des pieds mais avec l'objectif de devenir un grand joueur d'EuroLeague. L’ailier américain prend de plus en plus de place dans la rotation monégasque. Très important lors de la dernière victoire de son équipe en Betclic ELITE à Pau, Diallo a crevé l’écran ce mardi soir. C’est lui qui a lancé le match de son équipe par son activité et ses qualités athlétiques. Sa défense pot de colle lui a permis d’intercepter plusieurs ballons et de terminer les contres attaques. Mais on retiendra surtout sa fin de match. Les deux rebonds offensifs qu’il est parti chercher dans les hauteurs de Gaston-Médecin ont soulagé les Monégasques. Irréprochable sur la ligne des lancers francs, il termine la rencontre avec 19 points et 7 rebonds pour 28 d’évaluation. Un match XXL. 

 La suite

  • C’est le CSKA Moscou qui arrive à Monaco vendredi. Un match spécial pour Mike James qui voudra montrer autre chose face à son ancienne équipe. En difficulté ce soir, il a semblé jouer à contre-courant. Venu à Monaco pour aider le club à passer un cap, il doit montrer une autre attitude. C’est le match parfait pour lui effacer sa performance de ce soir.  
26 octobre 2021 à 21:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.