FRANCE

A PARTIR DE CE LUNDI, LES GYMNASES SONT FERMÉS AUX BASKETTEURS ADULTES DANS LES ZONES D'ALERTE

Crédit photo : Xavier Boussois

Accéder aux gymnases pour jouer au basketball devient de plus en plus difficile avec la crainte de "la deuxième vague" de la COVID-19 en France.

Jeudi dernier, le ministre de la santé Olivier Veran annonçait de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de la COVID-19. Parmi celles-ci, la fermeture des gymnases et salles de sport dans les endroits (métropoles ou départements) classés en zone d'alerte "renforcée" et "maximale", à partir de ce lundi 28 septembre. Une annonce qui a donné un énorme un coup sur la tête à toutes les associations de basketball qui ne s'attendaient pas à pareille mesure, si tôt. Après une rentrée difficile, elles devaient donc fermer boutique pour au moins 15 jours, alors même que beaucoup de clubs sont encore en phase d'inscriptions, surtout avec la mise en place des e-licences (licences en ligne). De quoi faire craindre pour l'avenir (baisse des licenciés donc baisse des recettes).

Seulement, comme souvent depuis le début de cette crise sanitaire, le gouvernement est revenu sur une partie des annonces. En effet, la fermeture des gymnases ne concernera pas les scolaires, les mineurs et les professionnels. De plus, les préfectures ont pour l'instant adapté les mesures à leur territoire. Ainsi, il s'avère que les équipes de niveau national et même parfois régional sénior peuvent continuer à s'entraîner, comme dans certaines villes du département du Rhône (69).

La FFBB, les Ligues et les Comités vont devoir trancher

Avec l'évolution rapide du nombre de cas et surtout les perspectives peu réjouissantes, il faut néanmoins s'attendre à que de nombreux départements passent en alerte renforcée dans les jours à venir et que les saisons sportives en gymnase soient considérablement gênées. Reste à savoir désormais ce que décideront des Ligues régionales et comités départementaux. Les championnats seront-ils suspendus ? En effet, quelle logique sportive y a-t-il à maintenir un championnat dès lors qu'une ou plusieurs équipes de la poule ne peuvent s'entraîner ou recevoir des matchs à domicile dans un gymnase ? Mais doit-on arrêter toutes les équipes sous prétexte que certaines sont contraintes de s'arrêter ? Autant de questions difficiles auxquelles la Fédération française de basketball (FFBB), pour les niveaux nationaux amateurs adultes, les Ligues régionales et les comités départementaux devront répondre. A moins que la FFBB n'impose une procédure à toutes les entités locales. Jusqu'à ce que de nouvelles mesures viennent modifier la donne, encore et encore...

Pas de gymnase, mais très peu de terrains extérieurs utilisables en compensation

Il existait un temps où le basketball pouvait se jouer dehors, même en compétitions officielles. Au tournant des années 1990, de nombreux terrains extérieurs ont été construits en France. Mais à partir de la fin des années 2000, ceux-ci ont été démantelés, un à un, à tel point qu'il existe d'immenses zones en France sans le moindre terrain extérieur. Quand ce n'était pas pour construire un parking à la place, c'était pour y installer un city-stade. Revêtement, tracés, espace, structure des paniers... Rien n'y est fait pour pratiquer le basketball de manière intense. Ainsi, les équipes qui doivent faire face à des portes closes, vont devoir trouver des astuces pour continuer à s'entraîner.

En attendant, clubs et institutions vont devoir batailler pour continuer de pratiquer leur activité et préserver l'équité sportive, tout en continuant de lutter contre la propagation de la COVID-19. Mais cette situation doit rappeler que les forces vives du basketball doivent trouver des solutions pour que ce sport puisse également être joué en extérieur. Quelques terrains de basketball, parfois même couverts d'une toile et disposant de lumière, ont vu le jour ces dernières années, comme à Voiron (voir la vidéo CourtCuts ci-dessous). Idéal pour continuer à s'entraîner correctement... et permettre à tous de pratiquer une activité sportive de manière libre.

a-partir-de-ce-lundi--les-gymnases-sont-fermes-aux-basketteurs-adultes-dans-les-zones-d-alerte1601310370.jpeg

a-partir-de-ce-lundi--les-gymnases-sont-fermes-aux-basketteurs-adultes-dans-les-zones-d-alerte1601310431.jpeg

28 septembre 2020 à 12:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.