JEEP ÉLITE

À LIMOGES, LE MANS A PERDU LE FIL DE SON PLAN DE MATCH ET "BAISSÉ LA TÊTE"

Elric Delord
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'entraîneur du Mans Elric Delord regrette que ses joueurs aient "baissé la tête" et ainsi laissé le point-average à Limoges, mardi soir.

C'était une rencontre importante voire même décisive dans la course aux playoffs. Mardi soir, Le Mans jouait à Limoges, son poursuivant au classement de la Jeep ELITE. Les Sarthois, dominés, se sont lourdement inclinés (78-55). Eux qui tournaient en moyenne à 82 points par match sont tombés contre une équipe physique et n'ont pas eu la réaction espérée selon leur entraîneur Elric Delord, qui s'est exprimé après la rencontre*.

"Je pense que l’on a manqué de réussite sur les bons mouvements. On n’en a pas eu assez. Défensivement, on était plutôt présent mais on s’est retrouvé souvent en difficulté sur demi-terrain avant de baisser la tête sur la fin et de perdre le fil de ce qu’on veut faire. On baisse la tête sur la fin alors que l’on est censé se battre jusqu’au bout pour le point-average. Ça, ça ne marche jamais."

La défense limougeaude s'est concentrée sur le cas Brandon Taylor. Excellent jusque là (19,1 d'évaluation en moins de 28 minutes par match), le meneur étasunienne a été tenu à 10 points à 3/10 aux tirs, 5 passes décisives et 4 balles perdues pour 8 d'évaluation en 32 minutes.

"La pression sur Brandon (Taylor) assez tôt dans le match je ne pense pas que ce soit ça qui nous ai posé le plus de problème. C’est pour cela que souvent on essaie d’avoir deux meneurs (ensemble sur le terrain, NDLR).  On n’a pas énormément perdu de ballons (18, pour seulement 11 passes décisives). C’est plus l’agressivité et l’impact physique qu’a mis Limoges qui nous a fait du mal."
Distancé, Le Mans aurait du s'accrocher pour préserver le point-average. A l'aller, le 20 octobre, l'équipe de Dounia Issa l'avait emporté 102 à 84.
"Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on a lâché sur la fin. Le mot « lâcher » ne me plait pas. On a manqué de réussite et Limoges a aussi bien joué ce (mardi) soir. Par contre le fait que l’on a abandonné le point-average sur la fin, c’est quelque chose qui ne me plait pas. Il y avait une grosse agressivité de la part de Limoges, les arbitres ont laissé beaucoup jouer ce soir. Nous n’avons pas pu répondre à cette agressivité ce qui fait que l’on est trop rentré dans la frustration à l’image de Cliff Alexander et Jacques Alingué. Il n’y avait aucune raison. C’est à nous d’avoir la tête froide. Mais ce n’est jamais évident avec ce public de Beaublanc."

Le Mans est désormais neuvième de Jeep ELITE, avec 12 défaites en 23 matchs de championnat.

*propos retranscris sur MSB.fr

12 février 2020 à 20:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.