JEEP ÉLITE

DIDIER REY (ELAN BÉARNAIS) : "SEULS LES CLUBS LES PLUS SOLIDES FINANCIÈREMENT ONT PU AVANCER DANS LEUR RECRUTEMENT"

Crédit photo : Jules Roche

L'Elan Béarnais explique pourquoi le club n'avance que très peu sur le marché des transferts.

Alors que le marché des transferts s'emballe ces derniers jours malgré l'incertitude sanitaire et, en conséquence, la crise économique, l'Elan Béarnais reste calme. Pour l'instant, le club est plus cité dans la colonne des joueurs partants que celle des arrivées.

Léopold Cavalière n'a ainsi pas été conservé et s'est engagé à Strasbourg. Thibault Daval-Braquet a lui été libéré et va s'engager à la JL Bourg. L'arrière Yohan Choupas pourrait également se retrouver libre à son tour. Digué Diawara, à qui il reste un an de contrat, aimerait tenter une nouvelle aventure et regarde outre-Atlantique, avec l'idée de se tester en G-League. Seule l'information d'un intérêt du club pour son ancien meneur Rémi Lesca a fuité, alors que Petr Cornelie et Nicolas De Jong sont sous contrat alors que Gérald Ayayi pourrait intégrer le groupe professionnel.

Surtout, le club est annoncé comme étant l'un des plus sérieusement touché par la crise économique. Des difficultés qui vont de paire avec une image écornée par les déclarations de Léopold Cavalière sur son départ du club :  "L'Élan ne s'est pas vraiment manifesté, a-t-il avoué à France Bleu Béarn. Je comprends aussi que le contexte soit particulier, au niveau du budget, j'imagine qu'un certain flou s'est installé avec la crise du Covid-19. Donc il faut croire que je n'étais pas la priorité..." Une sortie médiatique qui en suit d'autres de la part d'anciens, formés au club, qui n'ont pas senti ces dernières années que l'EBPLO comptait sur eux.

Afin de mieux maîtriser la communication, le président Didier Rey s'est exprimé sur le mercarto sur le site Internet du club. Il revient notamment sur le départ du capitaine, très apprécié en Béarn.

"Sans les réponses à toutes ces questions (sur la fin de la saison 2019/20, la reprise, ses conditions etc.), il faut avoir la sagesse d’attendre et je pense qu’il n’y a pas lieu de se précipiter. J’ai lu par exemple dans la presse que Léo (Cavalière) a pu estimer qu’on n’ait pas pris jusqu’ici de positions franches. Sur ce point, je tiens à le rassurer, ainsi que l’ensemble de ceux qui nous soutiennent. Nous travaillons de manière très claire, comme nous l’avons toujours fait. A ce jour, on sait que nous disposerons d’un budget plus restreint mais on ne sera pas les seuls dans ce cas, loin de là. Le marché des transferts est particulièrement calme en ce moment et c’est normal en l’absence de visibilité. Nous procédons actuellement à un arbitrage en ce qui concerne nos joueurs formés localement sous contrat et si l’on observe les premiers mouvements en JeepELITE, on se rend compte qu’il s’agit bien d’une tendance générale. Seuls les clubs les plus solides financièrement ont pu avancer dans leur recrutement. C’est le cas de Strasbourg qui a offert un beau contrat à notre désormais ancien capitaine et j’en suis ravi pour lui. Nous n’avions fermé aucune porte mais tout est allé extrêmement vite entre lui et la SIG. Si nous avons jusqu’ici peu communiqué, c’est que la situation actuelle est trop complexe à tous les niveaux et ce n’est que lorsque nous aurons des certitudes que nous pourrons avancer et nous exprimer."

18 mai 2020 à 16:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.