BETCLIC ÉLITE

FOS-PROVENCE VEUT PROLONGER ZACHERY PEACOCK

Crédit photo : Sébastien Grasset

Alors que son contrat ne prévoit que quatre rencontres supplémentaires avec les BYers, les quatre de décembre, Zachery Peacock pourrait finalement rester plus longuement que prévu à Fos-sur-Mer. C'est tout du moins la volonté avouée de Rémi Giuitta et du club.

Sous contrat avec Fos-Provence jusqu'au 6 janvier, soit deux jours avant les éventuelles retrouvailles avec la JL Bourg à Marseille, Zachery Peacock (2,03 m, 34 ans) est ainsi à un mois pile du terme de son échéance avec les BYers. Mais le promu ne fait aucun mystère de son intention de pérenniser l'ex-intérieur de Boulogne-sur-Mer et Cholet sur les bords de la Méditerranée, lui qui est initialement arrivé à la base en tant que remplaçant médical de Nik Caner-Medley.

« Il y a des chances que Peacock reste », admet Rémi Giuitta, l'entraîneur de Fos-sur-Mer. « Je l'espère en tout cas. La volonté est de le garder. »

Selon nos informations, le MVP 2018 de Jeep ÉLITE serait plutôt enclin à prolonger son bail à Parsemain. De fait, il est raisonnable d'envisager un accord prochain entre les deux parties. Surtout avec la perspective pour Zachery Peacock de rebasculer prochainement vers le poste 4 grâce àl'embauche d'un pigiste pour Terell Parks, lui qui est fréquemment décalé sur le poste 5 actuellement, pas vraiment sa tasse de thé. Samedi, face aux géants de l'ASVEL, on l'a ainsi vu rapidement s'essouffler et se retrouver dans l'impossibilité de sortir à cause des fautes rapides de Bodian Massa. Mais s'il n'a pas été flamboyant face à Lyon-Villeurbanne (4 points à 2/7 et 7 rebonds), ses deux dernières sorties (22 points à 7/13 à Strasbourg, 13 points à 6/9 et 6 rebonds contre Mulhouse en Coupe de France) tendent à prouver que l'ancien héros d'Ékinox se rapproche de son meilleur niveau.

« Il est mieux physiquement », souligne son coach. « Là, ça a été une semaine difficile pour lui avec deux matchs à enchaîner car il ne faut pas oublier qu'il n'a pas fait de préparation. Il ne joue pas à son poste car je l'utilise beaucoup en pivot. Or, ce n'est pas son poste de prédilection et je pense que ça l'épuise plus vite. En plus, face à l'ASVEL, il a pris un doigt dans l'œil et voyait trouble, ce qui l'a poussé à refuser des tirs. Mais il nous amène toute son expérience et son leadership. C'est un joueur qui pèse offensivement, qui amène une arme supplémentaire dans le secteur intérieur. Il possède un très bon état d'esprit, ça se passe très bien. »

peacock1638804489.jpeg
En sept rencontres de Betclic ÉLITE, Peacock tourne à 9,3 points à 44%, 3,7 rebonds et 2,1 passes décisives
(photo : Sébastien Grasset)

À Fos-sur-Mer,

06 décembre 2021 à 17:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.