JEEP ÉLITE

FRUSTRATION EXTRÊME POUR FOS-PROVENCE : "ON N'EST PAS RÉCOMPENSÉ DE NOS EFFORTS"

Crédit photo : Sébastien Grasset

Battus sur le fil par l'Élan Béarnais vendredi (90-91) et de nouveau relégables, les BYers ne masquaient pas leur déception après le match.

Il y a des défaites qui marquent plus que les autres. Fos-Provence est passé par toute la gamme possible cette semaine : la déception contre Levallois (64-72), l'impuissance à Strasbourg (74-107) et la frustration extrême contre l'Élan Béarnais vendredi (90-91). Malgré une prestation aboutie et une vraie domination statistique, le promu des Bouches-du-Rhône a dû baisser les armes à deux secondes du buzzer final sur un lancer-franc de C.J. Harris. Un crève-cœur pour Rémi Giuitta, l'entraîneur des BYers.

"Je suis très déçu car je pense, sans prétention, que l'on méritait de gagner ce match. Quand on voit 113-94 à l'évaluation, on se demande comment c'est possible de ne pas l'avoir emporté. L'équipe était abattue dans le vestiaire. On joue Pau, une équipe du podium, donc personne ne donnait cher de notre peau. On n'est pas récompensé de nos efforts, c'est très frustrant dans une période où les victoires se font assez rares. Quand on a l'impression qu'on la mérite et qu'on ne l'a pas, ça fait encore plus mal. Bien sûr que le match n'est pas parfait, que l'on perd des ballons bêtements, mais on a fait un match plein, avec beaucoup d'envie, d'engagement et de la solidarité. On a fait beaucoup de bonnes choses donc je veux aussi voir le positif. Ce soir, il ne manque que la victoire."

Lui symbolise les bonnes intentions fosséennes. Alors que ses performances sont fluctuantes cette saison, Abdoulaye Mbaye (notre photo) a apporté une belle étincelle en sortie de banc (9 points à 3/5 en 17 minutes). Mais l'ancien arrière de Dijon n'avait cure de toutes ces considérations, conscient que la situation mathématique de Fos-Provence se complique.

"On ne va pas se contenter d'afficher de belles valeurs. Ça ne va pas suffir à la fin de la saison, il faut qu'on gagne des matchs maintenant. Celle-là, elle fait mal. On sort déjà d'une semaine compliquée et perdre comme ça sur un coup de sifflet à deux secondes de la fin (il rit jaune)... Sans commentaire. C'est la vie d'un sportif, il y a des hauts et des bas. On n'avait pas un programme facile cette semaine : Levallois, Strasbourg et Pau. On aurait pu en prendre un sur trois, on ne l'a pas fait."

Si la victoire de Limoges à Cholet samedi fut la seule bonne nouvelle pour Fos-Provence ce week-end, les BYers sont retombés dans la zone rouge suite au succès de Le Portel contre Levallois. Sur une série de trois défaites de rang, les hommes de Rémi Giuitta devront absolument enrayer cette mauvaise dynamique vendredi prochain à Marseille avec la réception abordable de Châlons-Reims. Avant les rendez-vous capitaux du mois de mai face à l'ESSM et Cholet...

"Il serait bien de prendre le match de Châlons-Reims, avant de partir pour deux déplacements consécutifs à Dijon et Gravelines", admet Rémi Giuitta. "On essayera de faire une performance mais ce n'est pas là-bas où l'on jouera notre saison. Ce sera contre Châlons-Reims, Le Portel et Cholet. Et il faudra aussi prendre un gros à domicile, comme je le dis depuis le début. On a raté Nanterre, Levallois et Pau. Il reste Le Mans et l'ASVEL. Ce sont de sacrés clients mais il faudrait réussir à faire une performance. Ce soir, on y était presque et c'est extrêmement frustrant."

À Fos-sur-Mer,

14 avril 2019 à 17:06
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching