JEEP ÉLITE

JL BOURG - CHALON : PITOYABLE DERBY POUR L'ÉLAN

Crédit photo : Pierre Eliot Cornaton

L'Élan Chalon a entamé la phase retour de la pire des manières. Étrillés par la JL Bourg (85-109), les hommes de Philippe Hervé sont retombés dans leurs travers. Une cuisante défaite qui pourrait entraîner de nouveaux bouleversements dans l'effectif bourguignon.

Se sont-ils cru arrivés, sauvés, tirés d'affaire, après leur fin d'année 2019 intéressante ? Avaient-ils encore la tête aux vacances ? Mystère... Toujours est-il qu'à l'occasion de son retour sur les parquets pour le derby de la Bresse, l'Élan Chalon a livré une prestation indigente. Ou alors digne d'un futur relégué avec d'affreuses séquences offensives, une affolante légèreté défensive et un manque coupable d'intensité. Comment espérer quoi que ce soit en autorisant une première mi-temps à 63 points ?

Et pourtant, Chalon s'entraîne bien...

Assis sur une chaise seul derrière le banc de son équipe, le président Dominique Juillot pouvait avoir l'œil noir. Tout comme Ronald Roberts et Philippe Hervé qui se sont succédés en conférence de presse avec des expressions teintées d'incompréhension. L'incompréhension de retomber aussi bas après trois victoires lors des quatre dernières rencontres. L'incompréhension de présenter une copie aussi catastrophique après une bonne semaine d'entraînements. Oui, visiblement, à en croire le décevant pivot dominicain et l'entraîneur chalonnais, les séances ont été de qualité ces derniers jours. "C'est la deuxième fois où l'on est bien toute la semaine, je suis arrivé ici avec le sentiment qu'il y avait un truc à faire", confiait Philippe Hervé. Autant dire que c'est raté. La première mi-temps ? "Ridicule". Justin Robinson (4 points à 1/3 et 3 passes décisives) ? "Catastrophique". Et "catastrophique" aussi pour qualifier la performance de Ronald Roberts (5 points à 1/4 et 3 rebonds) tant qu'à faire. D'ailleurs, hormis Jaka Klobucar (15 points) et Assane Ndoye (15 d'évaluation en 14 minutes), tous les joueurs auraient mérités les bons mots de Philippe Hervé qui se lamentait de ne pas savoir où aborder le problème tant les défaillances sont nombreuses : aux postes 1, 2 ou 5... "L'équipe est sans colonne vertébrale", concluait-il. Et encore, l'Élan n'a pas totalement reçu la correction qui se profilait à la pause (63-32). Un logique relâchement burgien et de meilleures attitudes défensives (même si ce n'était pas trop difficile de faire mieux après 63 points encaissés en première période) atténuent légèrement la facture (109-85).

En deux ans et demi, le paysage du basket français a bien changé et s'il y a toujours un monde d'écart entre Chalon-sur-Saône, champion de France 2017, et Bourg-en-Bresse, champion de Pro B 2017, la dynamique s'est brutalement inversée. Après avoir échoué aux portes des playoffs ces deux dernières années pour ne pas avoir su prendre ce type de match à domicile, la JL Bourg semble désormais taillée pour le Top 8, capable d'assumer le statut de favori face aux équipes mal classées. Évidemment, la piètre opposition proposée par Chalon a grandement facilité la tâche des coéquipiers de Zachery Peacock (21 points à 8/11, 11 rebonds et 4 passes décisives) mais au moins ont-ils su s'éviter toute mauvaise surprise au retour des vacances. "Nous même avons été surpris de notre niveau de jeu", pouvait sourire Zack Wright, qui s'est bien dégourdi les jambes pour son retour à la compétition (5 points à 2/5 et 9 passes décisives). Il n'y a pas grand chose à dire concernant la JL Bourg. Savo Vucevic est loin d'avoir les mêmes problèmes que Philippe Hervé. Lui, pour l'instant, peut dormir sereinement.

À Bourg-en-Bresse,

11 janvier 2020 à 23:01
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.