JEEP ÉLITE

LA JL BOURG BAT NANTERRE ET GARDE ESPOIR

Rob Gray JL Bourg 201819
Crédit photo : Sébastien Grasset

La JL Bourg s'est imposée 75-70 contre Nanterre ce lundi soir à Ekinox. Les joueurs de Savo Vucevic restent en vie pour la course aux playoffs.

 

La JL Bourg devait réaliser un match plein face au rouleau compresseur nanterrien afin de conserver ses chances de voir les playoffs. Mission accomplie puisque les troupes de Savo Vucevic ont vaincu les Franciliens à l'issue d'une rude bataille qui a basculé dans les derniers instants de la partie.

Nanterre met la pression d'entrée

L'entame ne présageait pourtant rien de bon. Si Bourg-en-Bresse tient la distance au début, notamment grâce à l'application de Youssou Ndoye et au 3 points de Rob Gray pour répondre à un Hugo Invernizzi déjà chaud (16-17), les locaux concèdent ensuite un 12-0 entre la fin du premier acte et le début du deuxième. Après le 3 points de Lahaou Konaté pour conclure les 10 premières minutes, le tandem Johnson-Invernizzi place alors Nanterre à +13 (16-29).

Les Burgiens sont à deux doigts de lâcher mais peuvent compter sur l'état d'esprit guerrier de joueurs comme Maxime Courby qui limite la casse avec deux paniers aux forceps avant de voir Bathiste Tchouaffé et LaMonte Ulmer faire mouche de loin pour redonner espoir à Ekinox. Le dernier coup de rein avant la pause est porté par Rob Gray qui passe un premier 2+1, puis un second suite à une interception sur Nick Johnson (38-41).

Zach Peacock finit en mode MVP

Tout est à refaire pour Nanterre qui voit la JL revenir comme une balle, entre le 3 points de Zach Peacock et les contres de LaMonte Ulmer et Zach Peacock qui font passer les locaux devant (49-46). Le bon passage de la paire Senglin-Johnson est anéantie par le 3 points de Maxime Courby et les deux lancers d'Arthur Rozenfeld, laissant les deux formations à égalité à 10 minutes de la fin (54-54)

Nanterre prend une première option, Jeremy Senglin, Adas Juskevicius et Julian Gamble se jouant de la défense adverse (57-62). Mais la paire Peacock-Ndoye veille au grain. Le Sénégalais passe un dunk pour faire monter la température, et que dire des deux paniers d'une rare finesse du monstre Zach Peacock, à mi-distance. Sans LaMonte Ulmer, touché à la cheville, Bourg-en-Bresse parvient alors à inverser la tendance avec Rob Gray, une interception cruciale de Maxime Courby devant Nick Johnson, et un Zach Peacock impérial, auteur de deux paniers et un lancer qui offrent la victoire sur le fil aux siens.

Bourg-en-Bresse reste toujours en vie à une journée de la fin et devra s'imposer au Portel tout en espérant une défaite de Strasbourg samedi. Privé d'adresse extérieure après le repos, Nanterre cède pour sa part sa deuxième place à Monaco, avantagé par la différence particulière.

13 mai 2019 à 22:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching