JEEP ÉLITE

LA JL BOURG PREND LE DESSUS SUR STRASBOURG

Zachery Peacock
Crédit photo : Sébastien Grasset

La JL Bourg a signé une grosse deuxième mi-temps pour l'emporter à Strasbourg 83 à 73.

Pour clôturer cette 27e journée de Jeep Elite, Bourg-en-Bresse recevait la SIG. Après un premier acte plutôt équilibré, la JL a déroulé dans le troisième quart pour s’imposer 83 à 73 et prendre sa revanche sur la finale de la Leaders Cup. Youss’ N’Doye a fini la partie en double-double (14 points et 12 rebonds) et Zachery Peacock s’est montré précieux avec 19 points à 6/12 aux tirs. Pour la SIG, si Youss’ Fall s’est arrêté à 9 rebonds et 12 points, Mike Green a distillé 15 passes décisives.

Un premier acte serré

Garrett Sim et Quentin Serron étaient les premiers joueurs à se mettre en évidence pour leur équipe. Le premier inscrivait les 5 premiers points de Bourg quand le second faisait mouche par deux fois à 3-points (5-7, 4e minute). C’est à ce moment que les intérieurs burgiens sortaient de leur boîte : tour à tour, Zack Peacock, Youss’ N’Doye ou Lamonte Ulmer marquaient (16-15, 8e minute). Entre temps, la SIG avait encore fait des dégâts à longue distance, grâce notamment au très bon jeu de passes de Mike Green (10 passes décisives à la pause). Bourg faisait la course en tête mais un dernier panier d’Ali Traoré permettait à Strasbourg de rester dans la course, 20-19 (10e minute).

Le deuxième quart-temps démarrait par un 8-0 pour la JL avant qu’Ali Traoré, en inscrivant deux paniers coups sur coups, ne permette de réduire l’écart (28-23, 12e minute). Si Bourg reprenait neuf longueurs d’avance suite à un nouveau primé de Peacock (36-27, 16e minute), la SIG resserrait dès lors les rangs en défense et ne concédait plus que 5 petits points jusqu’à la pause. Les Alsaciens s’appuyaient sur les entrées de Ludovic Beyhurst et de David Andersen pour recoller et laisser le suspense entier à la pause, 41-38.

La Jeu creuse l’écart

D’entrée de seconde période, Mike Green délivrait un onzième caviar pour Youss’ Fall avant, enfin, de débloquer son compteur points (46-42, 22e minute). Bourg reprenait ses aises au tableau d’affichage (50-42), obligeant Vincent Collet à poser un temps mort. Jarell Eddie en tirait profit en marquant à longue distance avant que Youss’ N’Doye ne reprenne son chantier à l’intérieur, 56-46 (25e minute). Une avance de 10 points qui passait rapidement à 17, Bourg profitant des nombreuses fautes strasbourgeoises pour accroître son avance depuis la ligne des lancers (63-46, 29e minute). Même si David Andersen clôturait la marque de ce troisième quart, Bourg avait fait le plus dur dans cette partie (63-48).

La courte pause n’avait aucun effet sur Bourg : profitant de deux pertes de balle des Alsaciens, Maxime Courby sanctionnait à 3-points pour sceller quasi-définitivement le sort du match (69-48, 32e minute). La SIG avait beau se lancer dans un baroud d’honneur, elle échouait finalement à 10 points, 83 à 73.

Avec cette défaite, la formation de Vincent Collet (16 victoires et 11 défaites) s'éloigne du Top 4 (18 victoires et 9 défaites) mais reste sixième de Jeep ELITE, devant Bourg notamment (15 victoires et 12 défaites).

15 avril 2019 à 22:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching