JEEP ÉLITE

LAURENT PLUVY RAPATRIE JOE BURTON À ROANNE

Joe Burton
Crédit photo : CCBM

Ferdinand Prenom absent quelques mois, Laurent Pluvy rappelle un homme qu'il connaît par coeur, Joe Burton.

"En Pro A, ils me trouvaient trop petit ou trop gros" déclarait Joe Burton (2,01 m, 28 ans) au sortir de sa saison de MVP avec l'ALM Evreux. Trois ans plus tard, l'Amérindien va avoir sa chance en première division française et tentera de montrer aux yeux des entraîneurs qu'il a le niveau.

Ferdinand Prenom opéré du genou gauche avec succès en ce début de semaine, et absent entre 3 et 6 mois, Laurent Pluvy fait appel aux services de "Joe l'Indien" qui va renfiler la tunique choralienne, lui qui y a évolué en 2016/17.

Découvert à Evreux par Laurent Pluvy, après des expériences au Danemark et aux Pays-Bas, Joe Burton avait très rapidement creuvé l'écran par ses performances de haut niveau, lui valant le titre de MVP de la division (24,7 d'évaluation). La saison achevée par une défaite en finale des playoffs face au Portel, le massif pivot californien suit son entraîneur parti à Roanne. Si la saison en championnat ne se passe pas comme prévu (15e), Joe Burton continue de faire des ravages dans les raquettes (22,4 d'évaluation) et décroche par la même occasion la Leaders Cup.

À lire : MVP de Pro B en 2016, Joe Burton nous raconte sa nouvelle vie au Japon

Parti tenter l'expérience nippone en 2017/18 sous les couleurs d'Aomori, celui qui est né dans une réserve indienne de Californie, à Soboba, signe son retour en France la saison dernière, à Blois précisement. Après le basket champagne et offensif de Laurent Pluvy, place au style de jeu défensif de Michael Hay, là où pourtant Joe Burton éprouve des difficultés. En sortie de banc, Burton tournait à 12,4 points à 54% aux tirs, 7 rebonds et 2,4 passes pour 15,9 d'évaluation en 23 minutes et 26 rencontres. Une saison qu'il terminera blesséeau mollet. 

Pivot massif (même s'il aurait perdu une vingtaine de kilos cet été) doté de mains en or, au QI basket supérieur à la moyenne grâce à une qualité de passe rare pour son poste et qui fait de lui un joueur à part, il est également très apprécié par les supporters. Personnage fort sympathique, Joe Burton va retrouver un basket qu'il a tant apprécié à Evreux et Roanne sous les ordres de Laurent Pluvy. Pour la petite histoire, ce dernier avait tenté de faire (re)venir Steeve Ho You Fat à Evreux pour l'associer à Joe Burton dans la peinture. C'est désormais chose fait... trois ans plus tard. 

« C’est un garçon qu’on connait très bien, qui pour moi peut être dominant en Jeep ÉLITE comme il l’a été en ProB, estime l’entraineur choralien sur le site du club et évoque son état d'esprit revanchard. En Pro B, il était du niveau de Zach Peacock et Franck Hassell, des joueurs qui se sont avérés dominant en Jeep ÉLITE par la suite. Il a perdu plus de vingt kilos cet été, il a très envie de s’investir dans notre philosophie de jeu axée sur la défense. Lors de nos échanges, j’ai eu l’impression d’avoir le garçon ultra-motivé que j’avais connu à Evreux. On n’a pas hésité de toute façon, on a des garanties avec Joe. »

13 aout 2019 à 22:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.