JEEP ÉLITE

LE MAIRE QUITTE SES FONCTIONS : APRÈS AVOIR DÉCOUVERT L'ÉLITE À 40 ANS, MAMADOU DIA RACCROCHE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Il n'y aura pas de quinzième étoile dans le dos du maillot de Mamadou Dia : l'intérieur de Fos-Provence va raccrocher les baskets cet été.

Certes, il n'avait sûrement pas rêvé d'une telle fin. Mais un dernier chapitre raté ne vient pas remettre en cause la beauté de toute une histoire. Après quatorze ans de bons et loyaux services à Fos-sur-Mer, Mamadou Dia (2,03 m, 41 ans) va mettre un terme à sa carrière à l'issue de cette saison 2018/19 (3,6 points à 43% et 1,4 rebond en 10 minutes de moyenne). Il disputera son dernier match samedi au Palais des Sports de Marseille contre l'ASVEL, où un hommage lui sera rendu après la rencontre.

Un point final à une histoire comme on n'en reverra peut-être plus dans le basket français. Le natif de Dakar a découvert la Jeep ÉLITE à l'âge de 40 ans. Le rookie le plus expérimenté de l'histoire ! Fidèle, l'ancien intérieur de Newcastle (1997/98) et Feurs (1998/99) a d'abord passé six années à Saint-Chamond (1999/05) avant d'en enchaîner quatorze avec les BYers (2005/19). Il aurait pu partir, notamment pour Orchies en 2011, mais il a répété à de nombreuses reprises qu'il n'était pas un mercenaire. En 22 ans de carrière, Mamadou Dia a surtout eu l'opportunité de connaître nombre de joies collectives. Son compteur affiche six accessions : trois en NM1 (avec Feurs en 1999, Saint-Chamond en 2002 et Fos-sur-Mer en 2006), une en Pro B en 2009 et une en Jeep ÉLITE en 2018 (retrouvez ici l'entretien qu'il nous avait accordé 30 minutes après l'officialisation de la montée). Autant dire que cette relégation, aussi décevante soit-elle, ne pèsera pas bien lourd au moment du bilan final.

Bientôt dans le staff des BYers ?

Pour parvenir à cette longévité exceptionnelle, Mamadou Dia a d'abord eu la chance d'éviter les graves blessures mais a surtout pu s'appuyer sur un style de jeu adéquat. Pas vraiment le type d'intérieur qui met la tête dans le cercle, le Parisien laissera le souvenir d'un joueur technique, doté d'une jolie panoplie de moves et très fiable loin du cercle. Également comme quelqu'un qui aura su faire évoluer son jeu en permanence, avec la particularité de n'avoir cessé d'améliorer ses statistiques saison après saison en Pro B (8,2 points à 50% et 3,1 rebonds en 353 matchs dans l'antichambre), même la barre des 35 ans passée, jusqu'à un exercice 2014/15 particulièrement accompli d'un point de vue individuel (12,2 points à 59% et 4,9 rebonds). Comme quoi l'âge n'est vraiment qu'un chiffre.

Néanmoins, il serait maintenant surprenant de voir "Le Maire" quitter Fos-sur-Mer. Voilà quelques temps qu'il prépare méticuleusement sa reconversion, lui qui a passé ses diplômes d'entraîneur et coaché l'équipe réserve en Nationale 3. Dia avait annoncé l'an dernier à La Marseillaise vouloir intégrer le staff fosséen. À moins que... Les élections municipales sont programmées l'année prochaine.


Mamadou Dia lors de la saison 2011/12
(photo : Sébastien Grasset)

14 mai 2019 à 19:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.