JEEP ÉLITE

LE MANS FAIT CHUTER L'ASVEL, LIMOGES L'EMPORTE SUR STRASBOURG

Jacques Alingue Le Mans 201920 Jules Roche
Crédit photo : Jules Roche

Ca y est, l'ASVEL a perdu en Jeep ELITE. Les champions en titre se sont inclinés chez Le Mans, qui reste sur cinq victoires de suite.

Ca y est, l'ASVEL, après trois mois et 14 victoires, a perdu pour la première fois de la saison. Les Rhodaniens ont vu leurs hôtes prendre l'avantage dans le deuxième quart-temps à cause de leur ancien joueur Cliff Alexander (14 points en première mi-temps, 20 à 10/11 aux tirs en 21 minutes au final). Le MSB a pris le large (+12) au retour des vestiaires et a ensuite conservé la tête face à une équipe pourtant dominante au rebond (42 prises à 30) avec notamment la paire Tonye Jekiri (12 points à 6/8, 9 rebonds et 5 fautes pour 20 d'évaluation en 19 minutes) - Adreian Payne (12 points à 4/10, 5 rebonds et 1 faute pour 12 d'évaluation en 21 minutes). Après voir battu Monaco, Le Mans a fait tomber l'autre ogre de la Jeep ELITE à Antarès. Surtout, les Sarthois ont signé leur cinquième victoire de suite en championnat et ont été les premiers à battre l'ASVEL. Enfin, cette victoire leur permet d'équilibrer leur bilan (8 victoires et 8 défaites) et de croire en une qualification à la Leaders Cup.

L'ASVEL n'a plus qu'une victoire d'avance sur l'AS Monaco (13 victoires et 2 défaites), ce qui laisse augurer un gros choc la semaine prochaine avec comme enjeu la première place du championnat. Mais la Roca Team a été accrochée par la JL Bourg tout le long. Pourtant, l'équipe de Sasa Obradovic a compté jusqu'à 15 points d'avance (48-33) en milieu de deuxième quart-temps. Mais les Bressans sont revenus petit à petit pour même passer devant dans le troisième. Cependant, les gros paniers à 3-points de Dee Bost (4/6 dans l'exercice) puis Norris Cole (3/7) ont fini par la faire la différence (12/23 pour toute l'équipe). Ce dernier, à l'entame de la dernière minute, a tué le suspense avec un dernier panier primé. Monaco s'impose 94-89.

Derrière, Dijon compte également 13 victoires mais une défaite de plus. La JDA a mis une sacrée correction à l'Elan Béarnais qui n'avait pas grand chose à proposer d'autre que des actions individuelles de Justin Dentmon. La formation de Laurent Legname a prouvé qu'elle était bien plus que l'équipe de David Holston avec des performances de All-Star d'Axel Julien (18 points à 6/10 et 12 passes décisives pour 24 d'évaluation en 28 minutes) et Rasheed Sulaimon (21 points à 7/11 et 4 passes décisives pour 17 d'évaluation en 24 minutes) notamment.

Un peu plus loin, avec 11 victoires et 5 défaites, on trouve les Metropolitans 92 et Cholet. Les Franciliens ont mis fin à leur série de quatre défaites en s'imposant à Gravelines de 10 points contre une équipe en crise (six défaites de suite). Les Nordistes ont eu le mérite de recoller à plus d'une reprise avec un grand Benjamin Sene (15 points à 6/8, 5 rebonds et 11 passes décisives pour 28 d'évaluation en 37 minutes). Mais cela n'a pas suffit.

Quant aux Choletais, ils ont stoppé la grosse dynamique de Nanterre. Face à la défense endormie des locaux, les Maugeois ont pris feu à 3-points (12/19) à l'image du fort scoreur Jalen Riley (19 points à 6/9 en 16 minutes). Sinon Chris Horton a fait du Chris Horton (22 points à 8/14 et 7 rebonds pour 22 d'évaluation en 31 minutes) et Michael Stockton (18 points à 7/9, 3 rebonds et 8 passes décisives pour 28 d'évaluation) a mené tout son monde à la baguette.

Nanterre passe derrière Châlons-Reims (7 victoires et 9 défaites) au classement puisque le CCRB s'est facilement imposé contre une équipe très diminuée du Portel (suite aux départs de Joe Alexander et Frank Hassell). Si l'écart final n'est que de 10 points, les Marnais menaient 77-51 à la fin du troisième quart-temps. Il faut dire que leur 13/20 à 3-points (dont 7/7 pour le seul Jimmy Baron) a été difficile à contenir pour les Stellistes, malgré les 36 points D'Angelo Harrison.

Suivent au classement Limoges et Orléans (6 victoires et 10 défaites). Le CSP s'est imposé aisément pour sa dernière à domicile en 2019, contre Strasbourg (77-61). C'est le premier succès pour Limoges depuis que Mehdy Mary a pris l'équipe il y a 12 jours. C'est aussi le premier succès de la saison pour le CSP contre une équipe du Top 8 de Jeep ELITE. Une victoire large (92 à 62 à l'évaluation collective), avec une défense solide et des responsabilités partagées (pas un joueur à plus de 26 minutes de temps de jeu)

En revanche, cela a été bien plus difficile pour Orléans. Malgré l'énorme chantier de Miralem Halilovic (32 d'évaluation à la mi-temps, 46 au final), l'OLB a été distancé. A 7 minutes de la fin, après un des rares 3-points du BBD signé Taqwa Pinero, l'équipe de Germain Castano était à -14 (80-66). Elle était encore à -10 à 2 minutes 50 du buzzer final (88-78). Mais petit à petit les visiteurs sont revenus jusqu'à arracher la prolongation après un 3-points de Brandon Jefferson (32 points à 9/19) à 40 secondes de la fin et une succession de stops. Un Brandon Jefferson qui a redonné l'avantage aux siens (93-95) en prolongation pour permettre à Orléans de l'emporter (93-97).

Enfin, l'Elan Chalon s'est en tiré de très peu dans un duel sentant la poudre contre Roanne. C'est Jaron Johnson, le meilleur joueur de l'équipe depuis le début de saison (encore 21 points à 7/13, 6 rebonds, 4 passes décisives et 23 d'évaluation) qui a sauvé l'équipe. En effet, après une partie serrée mais globalement dominée, l'Elan a vu Roanne passer devant à 1 minute de la fin sur un lay-up de Marcquise Reed. Mais ce dernier a perdu la battu lors de la possession suivante et Johnson en a profité pour égaliser sur un énorme dunk. Puis, Reed a manqué son panier de la victoire et Johnson a été victime d'une légère faute à 13 secondes de la fin sur le rebond défensif. L'occasion de finir le boulot sur la ligne des lancers-francs. Chalon-sur-Saône revient ainsi à hauteur de la Chorale (5 victoires et 11 défaites), mais aussi de Gravelines-Dunkerque et Boulazac, creusant le trou sur Le Portel (3 victoires).

Les résultats de la 15e journée de Jeep ELITE :

  • Gravelines-Dunkerque vs Metropolitans 92 : 70-80
  • Dijon vs Elan Béarnais : 96-57
  • Boulazac vs Orléans : 93-97 (a.p.)
  • Elan Chalon vs Roanne : 85-84
  • Le Mans vs ASVEL : 85-74
  • Limoges vs Strasbourg : 77-61
  • Châlons-Reims vs Le Portel : 97-87
  • Nanterre vs Cholet : 86-101
  • Monaco vs JL Bourg : 94-89
23 décembre 2019 à 23:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.