JEEP ÉLITE

LOUIS MARNETTE CHOISIT FINALEMENT SOUFFEL'

Louis Marnette BCM GravelinesDunkerque 201819 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le shooteur Louis Marnette va rejoindre Souffelweyersheim et ainsi quitté Gravelines-Dunkerque.

Courtisé par le Caen Basket Calvados qui cherchait un renfort afin de remplacer Gaëtan Clerc, arrêté pour les premiers mois de l'année 2020, Louis Marnette (1,91 m, 18 ans) va finalement rejoindre Souffelweyersheim, en Pro B, indique Clément Hébert de Ouest-France. Ce qui nous a été confirmé depuis.

S'il était question de le voir uniquement avec l'équipe professionnelle du BCM Gravelines-Dunkerque cette saison (sans être sous contrat professionnel) en tant que 10e homme, le sérial shooteur n'a pas été utilisé en Jeep ELITE (3 points en 5 minutes cumulées !) par le coach Eric Bartecheky alors qu'il n'est plus aligné en Espoirs. D'abord par choix commun puis par choix individuel, ne souhaitant pas "faire un pas en arrière" déclarait-il début décembre dans La Voix du Nord.

"Comme les dix pros sont revenus, je ne m'entraîne plus trop. Une séance sur deux, quand un joueur est blessé. Donc oui c'est frustrant d'être dans cette situation où je ne m'entraîne plus beaucoup et où je ne joue pas."

Souffel', une belle école pour apprendre à défendre plus dur

Une situation regrettable alors qu'il avait la possibilité d'être prêté à Gries-Oberhoffen l'été dernier.

"J'ai voulu être prêté dans un autre club (le BCGO, NLDR) pour avoir plus de temps de jeu et de responsabilités. Le BCM a voulu absolument me garder. Je suis donc finalement resté même si ce n'était pas forcément ma volonté au début, maintenant, je fais avec. C'était un peu frustrant car ce n'était pas mon choix de rester, je voulais d'abord passer par une Pro B ou une étape de niveau inférieur pour revenir plus fort au BCM ou ailleurs."

C'est finalement avec l'autre club alsacien de Pro B, le Basket Club Souffelweyersheim, qu'il va pouvoir se lancer au niveau professionnel. Sous les ordres de Stéphane Eberlin, le champion d'Europe U16 2017 va pouvoir participer à la belle aventure du promu, qui a très bien démarré la saison 2019/20 (8 victoires et 2 défaites avant de finir l'année par 3 revers) malgré la plus petite masse salariale du championnat. Afin de s'y imposer, Marnette devra toutefois apprendre à défendre plus dur. Réputé pour la qualité de son tir, il a toutefois des progrès à faire sur l'engagement. "Il ne montre pas une envie de se faire mal et de faire des efforts, notamment défensivement. On sait que c'est un joueur qui a un bras et des qualités. Mais en Jeep ELITE, ça ne suffit pas", justifiait ainsi Eric Bartecheky pour expliquer sa non-utilisation en match.

02 janvier 2020 à 15:58
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.