JEEP ÉLITE

LUDOVIC BEYHURST : "A LIMOGES J'AI RETROUVÉ LE JOUEUR QUE J’ÉTAIS EN CATÉGORIE JEUNES"

Ludovic Beyhurst Limoges CSP 201920 2
Crédit photo : Limoges CSP

Ludovic Beyhurst a véritablement lancé sa carrière professionnelle à Limoges.

Jeudi, le Limoges Cercle Saint-Pierre a officialisé la signature de Ludovic Beyhurst pour deux saisons. Le meneur alsacien, enfant de la SIG, n'a pas réussi à lancer sa carrière professionnelle comme prévu dans son club de coeur, où il a signé son premier contrat professionnel à l'été 2018. Après un an et demi de galères dans un environnement pas toujours sain, avec un rôle limité, l'international français a failli être prêté à Souffelweyersheim avant qu'un volte-face l'amène finalement à Limoges. Sur LNB.fr, il revient sur son départ.

"Cette année encore, le climat ne permettait pas d’être serein. Je pensais avoir tout vu, mais il y avait encore beaucoup de tensions. Il y a eu une succession de choix qui n’ont pas fonctionné. C’est vraiment dommage parce qu’il y a tout pour réussir dans ce club."

La suite, on la connaît. L'ancien pensionnaire du Centre Fédéral s'est révélé au CSP (6,8 points à 49,1% de réussite aux tirs, 1,5 rebonds, 4,3 passes décisives, 1,4 interception et 1,1 balle perdue pour 10,5 d'évaluation en moins de 19 minutes sur 12 matchs), l'équipe a gagné (8 victoires en 12 matchs) et le public l'a adopté. Au point qu'il veuille s'inscrire dans la durée face à l'ancien ennemi juré de la SIG.

"Quand j’ai fait mes deux premiers matches moyens c’était un peu compliqué. Dès que tu perds un ballon, tu entends des remarques. En plus l’équipe était vraiment dans une mauvaise passe. Tout le monde voulait que le coach parte. Par contre après, ça m’a galvanisé. L’ambiance est juste folle. On te reconnaît partout en ville. Je suis même devenu un des chouchous. Et puis quand tu mouilles le maillot, ils sont contents (rires). Forcément, quand tu vois la différence de mes performances entre la SIG et Limoges, tu te dis que ton choix a été bo. C’était un peu ma carrière qui a commencé quand je suis arrivé à Limoges. J’ai retrouvé le joueur que j’étais en catégorie jeunes. La façon dont je joue, offensivement, les responsabilités que je peux avoir. Quand tu es dans un environnement où on te fait confiance, où tu peux bien travailler et où ce n’est pas négatif, forcément les performances suivent. Je suis simplement heureux d’être là où je suis et d’aller à l’entraînement."

25 avril 2020 à 16:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.