JEEP ÉLITE

MAXIME BOIRE SATISFAIT DU VISAGE MONTRÉ PAR LA CHORALE EN DEUXIÈME MI-TEMPS

Maxime Boire
Crédit photo : Olivier Fusy

Les Roannais ont brillamment renversé la situation après le repos pour s'imposer 83-68 face à Boulazac ce vendredi soir à la Halle Vacheresse.

L'espoir est revenu à Roanne depuis que Maxime Boire a repris l'équipe en main. Face à Boulazac vendredi soir, les Choraliens ont dû s'arracher pour l'emporter après une première mi-temps délicate (36-38). Grâce à la défense, la détermination de Joe Burton, l'efficacité du tandem Miller-Reed et un état d'esprit retrouvé, les Roannais ont alors réussi à inverser la tendance.

« Le visage qu’on montre en première c’est pas nous. Ils ont créé un état d’esprit, on le ressent pas en première mi-temps. On n’est pas ensemble, on se fait pas plaisir ensemble, on pointe les défauts des autres, a déploré Maxime Boire en conférence de presse d'après match. Je leur ai juste dit ça, arrêtons cela et recommençons à dégager cet état d’esprit. La défense est de mieux en mieux, on commence à comprendre qu’il faut attaquer intelligemment pour moins défendre. Ce sont nos individualités qui vont nous faire gagner, c’est comme ça la Jeep ELITE ».

Joe Burton, « un joueur et un homme exceptionnel »

Le coach de la Chorale a également souligné l'apport de Joe Burton qui est entrain de relever le défi de la Jeep Elite, lui qui avait jusque là surtout brillé en Pro B. Le pivot a ainsi terminé MVP de la rencontre avec 15 points, 4 rebonds et 2 passes décisives, le tout face à une belle raquette du BBD notamment emmenée par Alpha Kaba.

« Joe Burton c’est un joueur et un homme exceptionnel. Je suis très content de voir ce qu’il fait. A Dijon (victoire 77-74 il y a deux semaines) c’est en grande partie grâce à lui, a-t-il souligné. Ian (Miller) a un état d’esprit irréprochable. On le fait jouer à un poste qu’il ne connaît pas. Je lui demande de gérer les tempos, il apprend ça petit à petit. Il est dans la bonne démarche de vouloir apprendre. On ne peut pas apprendre sans faire d’erreurs. On sait qu’on va se battre pour le maintien ».

Parmi les motifs d'espoir pour la suite, Maxime Boire a indiqué qu'il allait récupérer Thomas Ville « qui nous manque réellement depuis deux matchs ». « Je vais aussi pouvoir m’appuyer de plus en plus sur Gaëtan Meyniel. On fait du mieux qu’on peut avec ce qu’on a », a-t-il conclu.

Prochain rendez-vous pour la Chorale vendredi prochain sur le parquet de Châlons-Reims.

 

07 décembre 2019 à 14:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.