BETCLIC ÉLITE

MONACO RENVERSE PAU DANS LE MONEY TIME

Crédit photo : Sébastien Grasset

Pas dans le coup pendant 5 minutes, Monaco a infligé un 18-0 dans les 5 dernières minutes aux Palois. Une défaite cruelle pour les hommes d’Éric Bartecheky qui auront montré de belles choses ce soir. 

Il reste 5 minutes et l’Elan Béarnais est en tête de 66-56. Tout le palais des sports de Pau est debout et les 6 000 fans présents dans la salle commencent à croire à l’exploit. Et pourtant sur le banc des visiteurs, Zvezdan Mitrovic ne s’affole pas. Ses hommes ne sont pas dans un bon jour mais il sait qu’ils ont les moyens de s’en sortir. Et il a bien raison. Portés par la justesse de Paris Lee et l’activité de Donta Hall, Alpha Diallo et Ibrahima Fall Faye, les Monégasques ont infligé un 18-0 aux Palois pour clôturer la rencontre et l'emporter 74 à 66.

Pau mérite mieux 

Un match que Pau a eu du mal à débuter. Heureusement pour eux, les Monégasques n’étaient pas dans un grand jour. Le fait d’avoir joué vendredi à 250 km de là, à Vitoria en EuroLeague, semble peser dans les jambes. Après 10 minutes, la Roca Team mène de 3 points (20-17). 

Pau continue d’y croire. Poussés par leurs fans, les Béarnais jouent un basket cohérent, malgré la bonne rentrée de Léo Westerman. L'international français contrôle le tempo de ce match et permet à son équipe de rejoindre le vestiaire avec 1 point d’avance (41-40). 

Les 20 premières minutes auront permis aux Palois de croire en l’exploit. Ils reviennent avec la ferme intention de faire douter les joueurs de la Principauté. Le troisième acte est un calvaire pour les Monégasques. Agressés, ils n’arrivent pas à trouver des tirs ouverts. A l’inverse, l'EBPLO déroule le plan parfait. Trouvé sous le panier par ses coéquipiers, Hamady N’Diaye dunke à tout va et met le feu au Palais. Le leader du championnat ne score que 6 points en 10 minutes. 0 lors des 5 dernières minutes du quart temps (56-47). 

Pau encaisse un 18-0 en 5 minutes

Mais, c’était avant les fameuses et cruelles 5 dernières minutes. Le sentiment de fierté d’avoir pu jouer les yeux dans les yeux avec les hommes de Mitrovic ne peut pas effacer la déception d’avoir laissé échapper un match qui leur tendait les bras.

C’est la marque des grandes équipes de ne jamais douter. A l’inverse, Pau a peut-être eu peur de l’emporter… Mais les Palois apprennent et ce genre de match ne peut que faire grandir cette équipe. Ce soir, malgré la faillite de certains cadres (Vitalis Chikoko et Dominique Archie en tête), les Vert et Blanc ont montré qu’ils avaient les capacités de pouvoir lutter avec ce qui se fait de mieux sur son territoire.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de Elan Béarnais - Monaco

24 octobre 2021 à 20:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.