JEEP ÉLITE

MONACO SORT LE GRAND JEU POUR DOMINER UNE TRÈS BELLE JDA DIJON

Lazeric Jones AS Monaco 201819 Sébastien Grasset 1
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'AS Monaco poursuit sa série de victoire avec une grosse performance à Dijon (81-84).

Pour s'imposer à Dijon en 2019, il faut sarément bien jouer. Encore plus quand la JDA marque 15 de ses 23 tentatives de tirs à 3-points. Eh bien Monaco l'a fait. Auteur d'une incroyable seconde mi-temps, la Roca Team a pris le dessus petit à petit pour revenir, égaliser et passer devant. Au final, la formation de Sasa Obradovic s'est imposée 84 à 81 et conserve sa place de deuxième en Jeep ELITE.

La Roca Team plie mais ne rompt pas

Les Monégasques ont su faire le dos rond en début de partie, notamment après le 10-0 encaissé en premier quart-temps puis le coup de chaud de la paire Julien-Holston en deuxième quart-temps. Le premier a lancé les hostilités avec un 3 points et et un dunk en transition tandis que le second a fait le show avec ses tirs incroyables et sa vision de jeu dont a notamment profité Gavin Ware pour péter un dunk qui a offert 16 points d'avance aux locaux (37-21).

Monaco a su se remettre la tête à l'endroit très vite, avec un 3 points de Dee Bost et deux énormes dunks de Yakuba Ouattara. L'arrière international français a ensuite trouvé Elmedin Kikanovic ligne de fond et Dee Bost a conclu la première mi-temps par un 11-2 afin de maintenir le suspense (39-32).

Un duo Bost-Jones imperturbable

Forts de ce retour express, les Monégasques ont toutefois dû composer avec l'extraordinaire adresse à 3 points de la JDA. Le trio Jones-Robinson-Kikanovic a ainsi dû s'accrocher pour résister aux missiles de David Holston et Jérémy Leloup, auteur de trois paniers derrière l'arc dans le seul troisième quart-temps (64-54).

A son tour, Lazeric Jones a alors pris ses responsabilités afin de ramener son équipe, passant quatre paniers entre la fin entre la fin du troisième et le début du quatrième quart-temps pour inverser complètement la tendance. Son 3 points suivi de son tir plein de toucher, à une main, a permis à la Roca Team de prendre miraculeusement l'avantage. Les Dijonnais venaient de caler. Monaco a pour sa part pu embrayer avec ses snipers Dee Bost et Yakuba Ouattara pour prendre les devants (73-78) avant que Paul Lacombe n'apporte sa pierre à l'édifice d'un tir à mi-distance.

A 3 points, Dee Bost a tué le suspense en portant la marque à 75-83, offrant la victoire aux siens malgré deux ultimes missiles signés David Holston et Axel Julien (81-84).

14 avril 2019 à 20:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.