JEEP ÉLITE

PASCAL DONNADIEU : "ON EST À 50% DE NOTRE POTENTIEL"

Pascal Donnadieu Nanterre 92 201920 Claire Macel
Crédit photo : Claire Macel

Nanterre semble avoir un bon potentiel pour cette saison 2019/20.

Samedi soir, Nanterre a remporté son deuxième match de la saison de Jeep ELITE. Cette fois, les Franciliens ont battu assez facilement Le Mans, 98 à 79, pour la 4e journée de championnat. Pour Pascal Donnadieu, l'entraîneur vainqueur, son équipe monte en puissance. Samedi soir, elle a trouvé ses marques avec du collectif (22 passes décisives pour 13 balles perdues) et une adresse à 3-points diabolique (13/18 à 3-points). Et la marge de progression de la formation du 92 est importante.

"Les joueurs tournent mais ça prouve que la philosophie de jeu reste, souriait Pascal Donnadieu après la rencontre. Comme je l'ai dit aux joueurs aux vestiaires après ce match, on est à 50% de notre potentiel. Pas plus. Pourtant, il faut gagner des matchs dans ce championnat complètement dingue aussib bien en haut comme en bas du classement. Car si on ne gagne pas, on se met la pression. On ne peut pas se permettre de laisser trop de matchs à domicile. On a été de mieux en mieux au fil du match. Chaque année, j’essaie de prendre des joueurs qui correspondent à ma philosophie de jeu, des joueurs plutôt adroits. J’ai aimé notre académie de passes en deuxième mi-temps. On a mieux fait voyager la balle, on a trouvé des tirs ouverts."

Et en parlant de joueur correspondant à la philosophie de jeu de Nanterre, il y a Damien Bouquet, auteur de son meilleur match cette saison (12 points dont 2/2 à 3-points pour 13 d'évaluation en 15 minutes). Il y a encore quelques mois, l'ailier français jouait le maintien en Pro B avec Evreux avant de connaître le grand saut cet été. Étiquetté bon défenseur en Pro B "et comme quelqu'un qui ne savait pas shooter" citait son coach en conférence de presse, Bouquet semble s'acclimater aux exigences de la Jeep ELITE tout en s'épanouisant dans le collectif vert et blanc.

"J'essaie de faire au mieux. Je m'entraîne dur pour gagner ma place dans cet effectif et je suis content que cela paie. Ça fait du bien à la tête. L'important est de garder confiance. Quand l'euphorie à 3 points s'installe ? Je pense qu'on le sait que ça va arriver. On s'entraîne au quotidien ensemble, on sait que l'on peut prendre tous feu à 3 points. Cette réussite est très communicative. Quand on voit un coéquipier prendre feu à 3 points, ça met les autres joueurs en confiance."

A domicile, l'équipe de Pascal Donnadieu est pour l'instant invaincue cette saison (2/2 en championnat, 1/1 en EuroCup). Elle espère le rester lors de la réception de Kazan mercredi pour la 3e journée de l'EuroCup.

À Nanterre,

13 octobre 2019 à 20:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.