JEEP ÉLITE

PAU SE PAIE LEVALLOIS

Vitalis Chikoko
Crédit photo : Sebastien Grasset

Sans Taqwa Pinero mais avec Mickey McConnell, les Palois ont décroché un succès probant face aux Metropolitans (84-69), le premier de la saison à la maison.

En plus d'être un territoire où il fait bon vivre, le Béarn possède la particularité d'avoir un sens de l'accueil comme nulle part ailleurs et le pauvre Freddy Fauthoux en a encore fait les frais ce lundi soir. Pour son troisième retour en tant que coach de Levallois sur le parquet de son équipe de coeur, le Petitou est reparti avec une belle petite valise, les Metropolitans s'étant inclinés 84-69 face à un trio Harris-Smith-Chikoko des plus agressifs.

Chikoko et McConnell à la baguette

Les Palois, qui évoluaient pour la première fois avec Mickey McConnell, pigiste médical de Jerel Blassingame, ont montré un visage conquérant de la première à la 40e minute. Vitalis Chikoko a répondu aux menaces de Roko-Leni Ukic, Julian Wright et Mouphtaou Yarou scorant 10 de ses 16 points en premier quart-temps. Maxime Roos a signé une séquence sensationnelle avec un contre sur Digué Diawara puis un dunk afin de ramener Levallois à 21-18 après dix minutes. Jusqu'à ce que Pau ne passe la seconde.

Progressivement, les locaux ont pris leurs distances, en s'appuyant sur un grand Donta Smith et sur l'adresse extérieure du trio Bokolo-Diawara-McConnell. Le nouvel arrivant Mickey McConnell a même réussi un 3-points avec la faute de Roko-Leni Ukic, comme un symbole de ce deuxième quart-temps à sens unique remporté 23-12.   

Un duel Smith-Wright impressionnant

Menés 44-30 à la pause, les Metropolitans n'ont pas été en mesure d'inverser la tendance malgré tous les efforts d'un Julian Wright toujours juste (18 points, 7 rebonds). Mais sur sa route, l'ailier fort a trouvé un certain Donta Smith, lui aussi dans un grand soir (19 points, 10 rebonds, 5 passes décisives, 3 interceptions pour 28 d'évaluation). A chaque fois, le Palois a répondu ou fait briller un coéquipier comme sur son alley-oop à destination de Léopold Cavalière (54-38). Pendant que Rasheed Sulaimon compilait les tirs ratés (3 points à 1/10), le remplaçant de l'EBPLO a poursuivi sur sa lancée avec un 3-points qui a relégué Levallois à 63-45 en fin de troisième quart-temps.

La mission proposée aux Metropolitans paraissait impossible. Les hommes de Freddy Fauthoux sont tout de même revenus à -12 après un 8-2 conclu par deux lancers de Landing Sané (65-53), avant de craquer à nouveau, pour de bon. Cette fois, c'est CJ Harris qui a brillé en attaque aux côtés de Donta Smith avec 12 de ses 16 points inscrits dans le dernier acte (81-61). Le relais qu'il fallait au meilleur moment pour permettre à l'Elan de décrocher sa première victoire de la saison à la maison. 

15 octobre 2018 à 23:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching