JEEP ÉLITE

SCOTTIE REYNOLDS (STRASBOURG) MVP DE LA 22E JOURNÉE

Scottie Reynolds SIG Strasbourg 201920
Crédit photo : FIBA

Le meneur de Strasbourg Scottie Reynolds est le MVP de la 22e journée de Jeep ELITE.

Arrivé à Strasbourg en novembre, le meneur de jeu américain Scottie Reynolds avait donné un bel élan à la SIG. Mais depuis la mi-décembre, l'équipe s'était empêtrée dans les problèmes et avait ainsi concédé 13 défaites de rang, toutes compétitions confondues. Samedi soir, l'équipe de Lassi Tuovi est parvenue à y mettre fin, contre le Limoges CSP. Pour cela, il a fallu une prolongation et un grand Scottie Reynolds. L'ancienne star NCAA est sortie de son registre organisateur pour cumuler 34 points à 11/15 aux tirs (dont 4/6 à 3-points), 5 rebonds, 7 passes décisives, 3 interceptions, 5 balles perdues et 7 fautes provoquées pour 37 d'évaluation en 38 minutes.

"C’était un match très offensif, a-t-il commenté après la rencontre. J’ai 32 ans, je suis « vieux » (rires). Les gens ne pensent pas que j’aime bien courir comme ça, mais justement c’est ce genre de match que j’adore. Les supporters étaient très importants ce (samedi) soir et ils nous ont donné beaucoup d’énergie. On voulait cette victoire pour l’équipe mais aussi pour tous les fans et les gens qui travaillent pour le club. On sait que ce n’est pas juste à propos de nous, c’est par rapport au basket à Strasbourg et la SIGARMY. Je suis vraiment content pour eux.

On a fait des bons matches les deux dernières semaines. On doit s’appuyer sur ces matches pour continuer notre progression. Limoges est une bonne équipe donc on savait qu’ils allaient venir ici pour se battre. On s’est accroché jusqu’au bout, et on a évité de reproduire les mêmes erreurs que dans le passé. Quand tu as une victoire comme ça, et que tu es passé par une période très compliquée avant, tu en sors plus que gagnant. Tu peux vraiment te construire sur cette situation et si ça ne va pas à nouveau tu peux te rassurer en te disant tu es déjà passé par là et tu t’en es sorti. J’espère qu’on ne sera plus dans ce type de situation mais si jamais on a les armes pour y faire face maintenant. Je pense qu’on se crée peu à peu notre identité en tant qu’équipe en étant plus agressif."

La SIG aura besoin que son meneur signe de solides performances jusqu'à la fin de la saison pour assurer son maintien en Jeep ELITE, l'objectif de l'équipe professionnelle désormais.

Tous les MVP de la saison 2019/20 de Jeep ELITE :

  • 1ère journée : Chris Horton (Cholet) : 22 points à 10/11, 7 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 31 d'évaluation en 25 minutes (victoire 85-59 contre Roanne)
  • 2e journée : Danilo Andjusic (JL Bourg) : 31 points à 10/16 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 29 minutes (victoire 93-87 chez l'Elan Béarnais) et Isaïa Cordinier (Nanterre) : 19 points à 7/12 aux tirs (dont 0/1 à 3-points), 6 rebonds, 3 passes décisives, 6 interceptions, 0 balle perdue et 5 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire 98-80 contre le BCM Gravelines-Dunkerque).
  • 3e journée : Travis Trice (Strasbourg) : 25 points à 9/11 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 7 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 27 minutes (victoire 103-72 chez Le Portel).
  • 4e journée : Yannis Morin (Châlons-Reims) : 22 points à 8/12 aux tirs, 13 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives, 4 interceptions, 2 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 38 d'évaluation en 35 minutes (victoire 83-75 chez l'Elan Chalon).
  • 5e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 10 points à 2/5 aux tirs, 6 rebonds, 5 interceptions, 13 passes décisives, 3 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 33 minutes (victoire 88-78 contre la JL Bourg).
  • 6e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 26 points à 12/17 aux tirs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 2 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire 114-110 chez l'Elan Béarnais).
  • 7e journée : Chris Horton (Cholet) : 27 points à 12/15 aux tirs, 15 rebonds et 6 fautes provoquées pour 36 d'évaluation en 39 minutes (victoire 83-80 à Orléans).
  • 8e journée : David Holston (Dijon) : 28 points à 11/14 aux tirs dont 5/7 à 3-points, 3 rebonds, 9 passes décisives et 2 interceptions pour 38 d'évaluation en 32 minutes (victoire 90-78 chez l'Elan Chalon).
  • 9e journée : Marcquise Reed (Roanne) : 36 points à 13/22 aux tirs (dont 2/2 à 3-points), 4 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue et 7 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 28 minutes (victoire 100-84 contre Le Mans).
  • 10e journée : Rob Gray (Metropolitans 92) : 31 points à 11/11 (dont 5/5 à 3-points), 3 rebonds, 8 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 42 d'évaluation en 34 minutes (victoire 92-88 contre l'Elan Chalon).
  • 11e journée : Kenny Chery (Nanterre) : 24 points à 8/8 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 6 rebonds, 4 passes décisives et 10 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 31 minutes (victoire 93-71 contre Limoges).
  • 12e journée : Abdoulaye Ndoye (Cholet) : 16 points à 6/6 dont 2/2 à 3-points, 6 rebonds, 7 passes décisives, 1 contre, 6 interceptions, 4 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 28 minutes (victoire 76-68 contre Châlons-Reims).
  • 13e journée : Dee Bost (Monaco) : 18 points à 6/9 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 27 minutes (victoire 98-67 contre les Metropolitans 92).
  • 14e journée : Isaïa Cordinier (Nanterre) : 31 points à 9/14 (dont 5/7 à 3-points), 9 rebonds, 1 contre, 2 balles perdues et 5 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 36 minutes (victoire 102-79 à Roanne).
  • 15e journée : Miralem Halilovic (Orléans) : 38 points à 16/23, 14 rebonds, 1 contre, 3 passes décisives, 1 interception et 6 fautes provoquées pour 46 d'évaluation en 44 minutes (victoire 97-93 à Boulazac a.p.).
  • 16e journée : Jaron Johnson (Chalon) : 31 points à 10/21 (dont 5/9 à 3-points), 12 rebonds, 2 passes décisives, 3 interceptions et 5 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 45 minutes (victoire 125-121 à Orléans a.p.).
  • 17e journée : Brandon Taylor (Le Mans) : 32 points à 10/11 (dont 4/5 à 3-points), 5 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 31 minutes (victoire 104-83 contre les Metropolitans).
  • 18e journée : Ian Miller (Roanne) : 30 points à 8/17 aux tirs (5/10 à 3-points), 3 rebonds, 7 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire 96-89 contre Châlons-Reims).
  • 19e journée : Vitalis Chikoko (Metropolitans 92) : 20 points à 8/12, 14 rebonds, 4 contres, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 37 d'évaluation en 33 minutes (victoire 98-90 à Chalon-sur-Saône).
  • 20e journée : Ian Miller (Roanne) : 36 points à 12/17 aux tirs (dont 9/14 à 3-points), 2 rebonds, 7 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 39 d'évaluation en 31 minutes (victoire 108-94 contre l'Elan Chalon).
  • 21e journée : Miralem Halilovic (Orléans) : 25 points à 10/13, 11 rebonds, 2 contres, 1 passe décisive, 2 interceptions, 7 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 29 minutes (victoire 85-84 contre les Metropolitans 92).
  • 22e journée : Scottie Reynolds (Strasbourg) : 34 points à 11/15 aux tirs, dont 4/6 à 3-points, 5 rebonds, 7 passes décisives, 3 interceptions, 5 balles perdues et 7 fautes provoquées pour 37 d'évaluation en 38 minutes (victoire 105-100 a.p. contre Limoges).
10 février 2020 à 17:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.