BETCLIC ÉLITE

STRASBOURG FAIT CHUTER L'ASVEL

Crédit photo : P Gigon SIG Strasbourg

Dans un match qu’ils ont mené du début à la fin, les Strasbourgeois signent leur première victoire en Betclic ELITE (82-74).

Par Alexandre Chauvat,

La SIG Strasbourg conclut bien sa semaine en étant la première équipe de la saison de Betclic ELITE à battre l'ASVEL. Devant tout le long, les joueurs de Lassi Tuovi l'ont emporté 82-74 et ouvrent leur compteur victoire dans le championnat de France, après deux défaites contre Cholet puis à Bourg-en-Bresse.

Strasbourg a creusé l'écart en démarrant la rencontre pied au plancher grâce à une adresse diabolique. Titulaire, Tony Crocker, le remplaçant de Jarell Eddie, était au four et au moulin dans le premier quart-temps (8 points et 4 rebonds). Au bout de cinq minutes de jeu, l’ASVEL était déjà menée 20 à 7. Mais les Villeurbannais profitaient des premières rotations alsaciennes pour mieux terminer leur quart-temps (25-17, 10'). Toutefois, ils n'enchaînaient pas et Deandre Lansdowne alignait un dunk monstrueux puis un 3-points en transition et Strasbourg repoussait son adversaire à 15 points (32-17) après 11 minutes de jeu. Après le temps-mort de T.J. Parker, les Rhodaniens revenaient avec de meilleures intentions et une défense retrouvée, bien emmené par William Howard (8 points, mais à 3/9). Strasbourg perdait des ballons et l’ASVEL réduisait son retard sans toutefois réussir à égaliser (41-38 à la mi-temps).

A la 23e minute, l’ASVEL finissait enfin par égaliser à 47 partout grâce à leur meilleur joueur du jour, Elie Okobo (13 points, 4 rebonds et 4 passes décisives), mais Strasbourg repartait aussitôt de l’avant grâce à Matt Mitchell et Tony Crocker, encore lui. L’aSVEL se rapprochait à nouveau avant que Léopold Cavalière, discret jusque-là, ne score 6 points de suite pour redonner de l’air à son équipe (60-54 à la fin du troisième quart-temps). L’ASVEL commençait fort le dernier quart-temps, marquait cinq points en quarante secondes et revenait à -1 (60-59). Les visiteurs avaient même l’occasion de passer devant, mais les Strasbourgeois faisaient mieux que résister. Ils reprenaient même de l’avance grâce à John Roberson (10 points, 5 passes) et Yannis Morin (69-61 à la 35e). Le temps-mort de T.J. Parker n’y changeait rien, après un nouveau petit rapproché, Strasbourg réussissait à prendre le large, porté par à un Tony Crocker en feu qui marquait 11 points en 1 minute 30 ! Fin du match : 82-74.

L'énorme première de Tony Crocker

Le début de match raté de l’ASVEL aura pesé dans cette rencontre. Youssoupha Fall (10 points, 3 rebonds) et ses coéquipiers auront fait l’accordéon tout le match sans jamais réussir à prendre l’avantage, plombés par leur maladresse à 3-points (7/29 dans l’exercice). En face, la SIG a pu au contraire compter sur une adresse au rendez-vous (11/22 à 3-points, 29/52 au total), à l’image d’un Tony Crocker efficace (24 points, 7 rebonds en 23 minutes, 30 d’évaluation) pour sa première dans le championnat de France et un Yannis Morin précieux (12 points, 5 rebonds et 3 interceptions).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

17 octobre 2021 à 22:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.