BETCLIC ÉLITE

TIMOTHÉ CRUSOL (LIMOGES) : "LE GROS POINT DE TRAVAIL POUR MOI CETTE ANNÉE, C'EST LA RÉGULARITÉ"

Crédit photo : NBH

Le Limoges CSP a mis les ingrédients pour facilement s'imposer à Nantes, en Coupe de France. L'exigence de Massimo Cancellieri commence à faire son effet, et elle devrait à terme encore favoriser la progression de Timothé Crusol.

Mardi soir, le Limoges CSP a signé sa troisième victoire consécutive en s'imposant largement à Nantes (61-84) en 1/32e de finale de Coupe de France masculine. Dominateurs au rebond, les Limougeauds ont rapidement creusé l'écart et ne se sont pas fait de frayeur. L'entraîneur Massimo Cancellieri a pu faire tourner, donnant par exemple 20 minutes de jeu au pivot Horace Spencer qui n'avait jamais autant joué jusqu'ici.

"Nous avons essayé de faire de notre mieux, a commenté après la rencontre l'entraîneur du CSP. Nous avons fait un bon boulot sur les deux premiers quart-temps pour les stopper, notamment Charles Thomas que je connais très bien. Nous avons fait aussi un bon boulot sur Smith à l’exception du dernier quart-temps et c’est pour cela que je n’étais pas content. Nous avions perdu de la concentration. Nous avons fait un bon boulot sur le 1 contre 1 et sur le pick and roll. C’était dur pour eux de pénétrer dans notre raquette. J’espère que ce match va donner de la confiance à Horace Spencer. Il a besoin de plus de minutes pour être à l’aise."

"Crusol était l’une des raisons qui a motivé ma venue"

Exigeant, Massimo Cancellieri n'a pas hésité à tancer Timothé Crusol au cours de la partie. L'arrière/meneur a certes marqué 14 points à 4/7 aux tirs en 20 minutes, mais il a aussi commis des erreurs, comme ses balles perdues (4).

"Quand j’ai signé à Limoges et que j’ai regardé l’équipe, Crusol était l’une des raisons qui a motivé ma venue, explique Massimo Cancellieri. Il doit devenir plus mature, mon job est de faire en sorte qu’il devienne mon relais sur le terrain."

Le jeune Loiretain est également revenu sur sa rencontre :

"Le coach me crie dessus pour de bonnes raisons car j’ai perdu beaucoup de ballons ce (mardi) soir. Il m’avait prévenu. Ca fait 3 mois qu’on se le côtoie donc on a l’habitude désormais. Le gros point de travail pour moi cette année, c’est la régularité. Cette année, mentalement, j’ai passé un cap sur ma prise de décisions. Mon but, c’est de prendre ma place dans l’effectif."

Avec Théo Quintard, à Rezé,

20 octobre 2021 à 10:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.