LFB

ITW VALÉRY DEMORY (LYON ASVEL) : "J'ESPÈRE QU'ON VA EN EMBÊTER QUELQUES UNS"

Valéry Demory
Crédit photo : GPJ

L'entraîneur Valéry Demory revient sur la préparation, les objectifs de la saison en championnat et en EuroCup avec le Lyon ASVELFéminin.

Après une saison 2017/18 terminée en demi-finale des playoffs contre Tarbes, le Lyon ASVEL Féminin repart avec de nouvelles ambitions en LFB et en EuroCup. La préparation, l'effectif 2018/19, les concurrents seront les sujets principaux de notre entretien avec Valéry Demory, le coach qui a mené l'équipe à une première large victoire contre Tarbes (68-40, 40 à 13 à la mi-temps !) samedi à l'Open LFB.

Lyon a fait un recrutement impressionnant. Pensez-vous avoir un groupe plus fort cette saison ?

On a essayé d'améliorer l'effectif que l'on avait l'année dernière. Je pense qu'en qualité on est meilleurs. On a tapé sur des joueuses un peu plus expérimentées. L'année dernière on avait deux étrangères qui étaient relativement jeunes et on s'est aperçu que sur les matchs couperets l'expérience comptait beaucoup. On a un équilibre plus important cette année avec un bon ratio entre les joueuses avec du métier et les jeunes. Ce qui fait que l'on devrait courir et faire un jeu rapide. Moi ce que je veux c'est que le ballon circule pour qu'on donne du plaisir aux gens qui viennent nous voir jouer. Avoir une défense hermétique ça nous permet de voyager plus sereinement et de gagner des titres. Maintenant c'est à moi d'arriver à former le groupe, à donner des orientations offensives et défensives pour essayer de viser plus haut. Après j'attends aussi beaucoup de mes joueuses internationales car elles ont plus de métier et de vécu. Et derrière j'ai mes petites jeunes comme Kendra Chéry ou Marie Pardon qui poussent et qui font voir un peu aux autres qu'elles ont envie d'avoir du temps de jeu. Je leur demande de s'impliquer à fond  et si elles sont bonnes elles jouent. Marie Pardon a joué 18 minutes face à Bourges lors du tournoi Pré-Open parce qu'elle a été performante. Elle démontre qu'on peut être performante même quand on a 17 ans. Après si je vois que les jeunes ne sont pas dans un grand jour, parce que malheureusement c'est plus dur d'avoir une progression linéraire à leur âge, à ce moment-là je me débrouille. 

Vous terminez deuxièmes du tournoi Pré-Open derrière Bourges et concluez une préparation quasi parfaite. Après ces quelques matchs, qu'avez-vous à dire sur les concurrentes cette saison ?

Sur le tournoi Pré-Open on a perdu en finale logiquement contre Bourges. Elles étaient au complet, ce qui n'était pas notre cas. Elles ont un vécu parce que leur équipe n'a pas trop changé par rapport à l'année dernière tandis que notre roster a changé à 60 %. Donc on s'est incliné logiquement. Elles étaient meilleures que nous. En plus, on a pêché dans le secteur intérieur et on était en échec sur des paniers faciles. C'est pour cela que je placerais Bourges en tête pour son savoir faire et parce qu'elles ont la moitié des joueuses de l'Equipe de France. Je pense qu'avec des filles comme Marines Johannès ça va être solide. Après le championnat va être très homogène et plus resserré que la saison dernière mais je mettrais Lattes-Montpellier derrière. Le BLMA a recruté fort avec notamment cinq filles qui étaient en sélection nationale cette année et deux bonnes étrangères. Et ensuite je nous mettrais nous. J'espère qu'on va en embêter quelques uns. Mais il faudra aussi se méfier de Charleville-Mézières qui tape à la porte depuis un moment mais qui n'arrive pas à gagner quelque chose. Ca fait deux saisons qu'elles sont présentes dans des finales donc c'est un concurrent à ne pas prendre vraiment au sérieux. Et puis Villeneuve d'Ascq reste aussi une équipe très costaude. 

"Une finale de Coupe de France et/ou de championnat et un quart de finale d'Eurocup ce serait déjà très bien pour nous"

 

Quels sont vos objectifs cette saison que ce soit en championnat ou en EuroCup ?

Les objectifs on verra après. Pour l'instant, comme je n'ai eu les filles que depuis lundi dernier donc j'ai encore du mal à me faire une idée de ce que cela peut donner sur le plan collectif. J'essaye de voir un peu quelles options je vais prendre que ce soit en défense ou en attaque pour essayer d'amener le meilleur à mon groupe. Après on va essayer de faire mieux que l'année dernière avec une finale en Coupe de France ou en Championnat et on s'est donné l'objectif d'atteindre les quarts de finale de l'EuroCup.

14 octobre 2018 à 12:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULES ROCHE
Jules Roche
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching