NBA

LE NBA PARIS GAME : BEAUCOUP DE FANS, UN PEU DE JEU ET TROP PEU D’AMBIANCE

NBA Paris Game 2020
Crédit photo : Georges Xouras

Longtemps malmenés, les Milwaukee Bucks ont fini par prendre le dessus sur Charlotte (116-103) lors du premier match de saison régulière NBA à Paris. Cependant, les 15 000 spectateurs n'ont pas vraiment fait entendre leurs voix.

À Bercy,

Les Bucks ont battu les Hornets (116-103) pour le tout premier match de saison régulière NBA de l’histoire à Paris. C’est ce que les stats retiendront. Plus que le résultat, la Ville Lumière a voulu montrer qu’elle voulait le retour de la NBA dans sa ville, devant plus de 15 000 spectateurs. Le symbole aurait été encore plus marquant si le premier tir de Nicolas Batum pour ouvrir la marque était rentré. Imaginez l’ambiance ! Car il faudra malheureusement repasser pour une atmosphère digne de ce nom. Si la foule a acclamé Giannis Antetokoumpo et encore plus Batman lors des présentations, c’était bien plus calme lors du match. Quelques maigres « D-FENSE » et des « MVP » quand le Greek Freak était sur la ligne des lancers-francs, une ola très timide... et c’est à peu près tout, surtout en première mi-temps. Il faut dire que le match en lui-même n’a pas commencé de la meilleure manière avec quelques tirs ratés et de nombreuses passes mal calibrées. Giannis embêté par les fautes et par la défense de Charlotte, il n’a pas pu énormément offrir de contre-attaques fulgurantes terminées par un dunk ravageur. « On n’a pas joué pendant quatre jours mais ce n’est pas une excuse. On n’a pas joué notre meilleur basket », analysait le Grec. Derrière au score, les Bucks n’ont pas dû forcer pour repasser devant et s’imposer face à des Hornets assez faibles. Une petite accélération en deuxième mi-temps a suffi même s’ils ont essayé de s’accrocher jusqu’au bout sans succès. L’occasion pour Nicolas Batum de voir son nom scander par le public français. L’une des rares fois où le public a montré qu’il était présent.

« C’est spécial quand on entend son nom. C’est une saison difficile pour moi du point individuel et quand le public a scandé mon nom, ça m’a donné de la confiance. Cela fait du bien. J’ai déjà joué quelques matchs dans cette salle mais c’était différent. Le public, la famille et les amis qui sont présents. Je pense que les fans français ont vécu quelque chose de fun », expliquait Batum.

Korver et Giannis ont trouvé l’ambiance « amazing »

Côté Bucks, Kyle Korver disait à quel point les « gens ont été géniaux » et qu’il en a vu « des ambiances mais rarement comme celles-là ». Il ne fallait évidemment pas compter sur un joueur américain pour des propos décalés. Même ordre idée pour Giannis Antetokounmpo. « Pas une grande différence de jouer ici, c’était comme à la maison. Le public a supporté les deux équipes, un peu plus pour nous mais c’était une ambiance incroyable ». Ce n’était pourtant pas l’avis général que ce soit en salle de presse ou sur Twitter.

Un nouveau match aura à nouveau lieu à Paris l’année prochaine. Pourquoi pas une opposition entre deux équipes du top ? Ou une confrontation entre Rudy Gobert et Evan Fournier pour bien marquer le coup et enflammer le public ? Ne faisons pas la fine bouche non plus pour cette première. La France peut être fière d’avoir accueilli un match NBA sur son sol. Et dites-vous que les Londoniens ont fini sur un Knicks-Wizards l’année passée.

25 janvier 2020 à 00:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GEORGES XOURAS
I wanna write something, no worries.
Georges Xouras
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.