PRO B

10 JOUEURS À SUIVRE CETTE SAISON EN PRO B

Crédit photo : Rédaction

Quels seront les joueurs à suivre avec un peu plus d'attention cette saison en Pro B ?

Entre des nouveaux joueurs étrangers cherchant à vouloir se faire un nom dans la ligue et des prospects français au profil Jeep ELITE, la Pro B va de nouveau être un championnat passionnant. Considéré par beaucoup de spécialistes comme la meilleure 2e division d'Europe, cette année encore la Pro B regorge de joueurs talentueux. La saison dernière, ce sont 12 joueurs qui ont poursuivi leur carrière à l'étage supérieur, d'autres ont fait le choix d'aller à l'étranger comme Stéphane Gombauld ou encore Arthur Rozenfeld. Nous avons sélectionné (par ordre alphabétique), 10 joueurs à suivre cette saison. Petit tour d'horizon.

  • Pedro Barral (1,87 m, 25 ans, meneur, ARG)

Voir débarquer un joueur argentin en LNB est un évènement. Pedro Barral est ainsi le troisième joueur albiceleste à fouler les parquets français après Gabriel Fernandez (Le Havre, 2001/02) et Maximiliano Stanic (Pau-Lacq-Orthez, 2007/08). Véritable enfant du club d’Obras Basket – situé en plein cœur de Buenos Aires – où il a passé toute sa carrière jusqu’à présent (9 saisons au total), « Pepo » se lance dans un grand défi : briller en Europe cette fois-ci. En Argentine, le meneur international (2 sélections) n’avait plus rien à prouver et va donc tenter de passer un cap au contact de Neno Asceric. Véritable mobylette sur un terrain, doté d’une très bonne vision du jeu où il se montre efficace sur pick and roll, bon scoreur où il n’hésite pas à aller pénétrer dans la raquette, Barral sait aussi se montrer décisif et affiche des qualités de leadership non négligeable. « Je trouve qu’il ressemble beaucoup à Facundo Campazzo. Selon moi, il a de nombreux points communs lui » déclarait début juin l’entraîneur sur le site officiel du club. Et quand on sait le parcours de Campazzo aujourd’hui, on ne peut être qu’intrigué par le nouveau meneur de jeu l’ALM Evreux. Avec l’arrière vénézuélien Jhornan Zamora, un parfum d’Amérique du Sud va régner du côté de la salle omnisports Jean Fourré.

Statistiques la saison passée :

Obras Basket (Argentine) : 17,6 points à 46% aux tirs, 3,9 rebonds, 5,6 passes en 30 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600259089.jpeg Pour la première fois de sa vie, Pedro Barral quitte l'Argentine. Évreux, point de départ d'une belle carrière européenne ? (photo : Obras Basket)

  • Hugo Besson (1,91 m, 19 ans, meneur/arrière, FRA)

Le basket est une affaire de famille chez les Besson. De père en fils, on a exercé le métier de joueur et d’entraîneur. Désormais, c’est au tour de Hugo Besson d’emprunter ce chemin. À 19 ans, le joueur a paraphé un contrat de 3 ans avec l’Elan Chalon et a été prêté dans la foulée à Saint-Quentin où il sera le deuxième meneur, tout en pouvant se décaler au poste d’arrière. Après deux saisons pleines en Espoirs avec l’Elan entre 2017 et 2019, le Varois a complètement explosé en 2018/19. Le poste 1 libéré, Besson s’est totalement affirmé, faisant de lui l’un des meilleurs joueurs de son championnat (19,1 points, 5,7 rebonds et 4,1 passes en 30 minutes). N’ayant plus rien à prouver la saison dernière dans cette division, il s’est entrainé pleinement avec le groupe professionnel (12 apparitions) et a pu bénéficier des conseils de joueurs expérimentés comme Justin Robinson ou Mickaël Gelabale. Très bon manieur de balle, doté d’un tir longue distance redoutable et d’un QI basket élevé pour son jeune âge, il va devoir, entre autre, continuer à prendre en masse musculaire pour aussi briller en défense, son point faible. Ambitieux, mature et déterminé à réaliser une grande carrière, c’est en Picardie que tout va réellement commencer pour lui.

Statistiques la saison passée :

Élan Chalon (Jeep ELITE) : 1,4 point, 0,6 rebond et 0,7 passe en 6 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600261096.jpeg Peu utilisé à l'Élan Chalon mais toujours lié au club, Hugo Besson part s'épanouir en Pro B avec Saint-Quentin (photo : Charlotte Geoffray)

  • Sofiane Briki (1,93 m, 21 ans, arrière/meneur, FRA)

Contraint de vivre une saison blanche la saison écoulée en raison d’une rupture des ligaments croisés survenue lors de l’EuroBasket U20 en juillet 2019, Sofiane Briki a sans doute hâte de reprendre la compétition. Signataire d’un contrat de quatre ans avec l’ASVEL en 2018, il était censé réellement démarrer sa carrière la saison passée sous le maillot de Saint-Chamond, club satellite du club rhodanien. Toujours à Saint-Chamond, cet arrière créatif possède un fort potentiel. Excellent en Espoirs, habitué des sélections nationales chez les jeunes depuis les U15, Briki possède le bagage technique pour briller en Pro B et qui plus est dans un club où les jeunes joueurs ont l’habitude de jouer (ndlr : le club ne possédant pas de centre de formation agréer, il doit chaque saison engager 4 joueurs U23 sous peine d’amende). L’enfant de l’ASVEL – il n’a connu que ce club – possède des prédispositions pour le tir, sait driver, est à l’aise balle en main, possède un joli QI basket. Dans une Pro B rugueuse, physique, il va devoir répondre physiquement. Vrai prospect, il sera à suivre cette saison.

Statistiques la saison passée :

Saison blanche.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600262024.jpeg Voilà plus d'un an que Sofiane Briki n'a plus joué de match officiel. Ce sera bientôt le cas avec Saint-Chamond (photo : LDLC ASVEL)

 

  • Cleanthony Early (2,03 m, 29 ans, ailier/ailier-fort, USA)

Voir un joueur, qui plus est étranger, s’engager 5 ans pour un club de Pro B est tout à fait inédit dans l’histoire de la LNB. Alors forcément, cela intrigue. Qu’est-ce que Cleanthony Early a de si spécial pour signer sur du très long terme avec Antibes ? Formé notamment à l’Université de Wichita State (2012/14), l’Américain drafté en 34e position par les New York Knicks - le soir même un certain Nikola Jokic sera sélectionné en... 41e position, comme quoi la draft ne fait pas tout - a disputé en tout 56 matchs NBA en deux saisons tout en évoluant avec la réserve de la franchise. Le fait marquant au cours de son passage new-yorkais fût… une sortie médiatique dont le joueur se serait bien passé. En décembre 2015, le natif du Bronx est blessé par balle à la sortie d’une boite de strip-tease mettant un terme à sa saison. Après plusieurs exercices en G-League, Early s’est tourné depuis vers le basket international en évoluant en République Dominicaine puis en Arabie Saoudite. Une véritable chute dans la hiérarchie du basket mondial pour un joueur drafté. Réputé pour son fort tempérament, ce poste 3-4 très talentueux et spectaculaire sera l’atout offensif numéro 1 des Sharks. Dans un championnat bien plus visible que les derniers qu’il a fréquenté et en pleine force de l’âge, le joueur est à un tournant dans sa carrière. Ça passe ou ça casse.

Statistiques la saison passée :

Al Ahli Jeddah (Arabie Saoudite) : 28,9 points, 10,8 rebonds en 16 matchs.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600261427.jpeg Au côté de son nouveau président, Cleanthony Early s'est dit séduit par le projet antibois (photo : Antibes Sharks)

  • Xavier Ford (2,03 m, 27 ans, ailier/ailier-fort, USA)

Voilà un autre attaquant de gros calibre pour l’antichambre de la Jeep ELITE. Enrôlé très tôt par Aix-Maurienne, au début du mois de mai exactement, c’est bien que Xavier Ford a tapé dans l’œil d’Emmanuel Schmitt, spécialiste du championnat suisse là où l’Américain a terminé top marqueur (23,9 points de moyenne) sous le maillot de BC Boncourt la saison écoulée. Au-delà de ses qualités offensives indéniables, le poste 3-4 apportait aussi 9,7 rebonds. Un domaine dans lequel le club savoyard a été en grande souffrance la saison passée – bon dernier du classement par équipe avec 31,4 prises – et voudra gommer pour ce nouvel exercice. Véritable globe-trotter (G-League, le Japon, Luxembourg, Canada, Autriche et donc Suisse), le natif de Colorado Springs a sûrement la volonté de marquer les esprits avant de poursuivre son tour du monde. Xavier Ford est un candidat sérieux au classement de meilleur marqueur de Pro B.

Statistiques la saison passée :

Boncourt (Suisse) : 23,9 points à 42,5% aux tirs, 9,7 rebonds, 1,9 interception en 34 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600262611.jpeg Xavier Ford est attendu pour être l'atout offensif numéro un d'Aix/Maurienne (photo : BC Boncourt)

  • Enzo Goudou-Sinha (1,82 m, 21 ans, meneur, FRA)

Il n’a que 21 ans mais on a comme cette impression que cela fait 10 ans qu’il est en LNB. Pourtant Enzo Goudou-Sinha, au SLUC Nancy depuis ses 14 ans, assume déjà des responsabilités importantes à son jeune âge. En plus d’être le meneur titulaire d’une des top équipes de Pro B comme il l’était déjà la saison dernière, le français est aussi le nouveau capitaine de route de son équipe. Un signe fort envoyé par le staff de l’équipe, qui démontre aussi une certaine confiance et maturité chez le joueur. Après avoir passé un cap lors du dernier exercice en voyant son évaluation passer de 2,9 à 10,7 en une saison, le natif de Cahors va vouloir à tout prix confirmer voir faire mieux. On note aussi une adresse à 3 points en nette amélioration passant de 31,5% à 41%. Dans une interview qu’il nous a accordé durant la période de confinement, il déclarait vouloir monter en Jeep ELITE avec le SLUC Nancy. Et si c’était (enfin) la bonne année ? Parmi les favoris à chaque saison depuis sa descente, le club lorrain possède les moyens et l’effectif pour. Enzo Goudou-Sinha sera l’un des leaders pour mener à bien cette mission.

Statistiques la saison passée :

Nancy (Pro B) : 9,3 points à 47% aux tirs, 1,6 rebond et 4,7 passes en 24 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600263008.jpeg Enzo Goudou-Sinha sera le plus jeune meneur titulaire de Pro B cette saison (photo : Sébastien Grasset)

  • Ismaël Kamagate (2,11 m, 19 ans, pivot, FRA)

Inconnu il y a un an, Ismaël Kamagate s’est fait un nom en l’espace d’une seule saison. Joueur U18 du centre de formation d’Orléans et leader de son équipe par la même occasion (21 points de moyenne) tout en faisant des apparitions avec la Nationale 3, le jeune pivot parisien a été séduit par le projet du Paris Basket et a aussi séduit les observateurs. Longiligne, possédant une envergure impressionnante, dissuasif dans la raquette, le Francilien possède déjà de bonnes prédispositions défensives même s’il doit continuer à s’améliorer. En attaque, le joueur se place très souvent sous le panier pour scorer. En tournant à 9,2 d’évaluation en seulement 15 minutes de jeu, son adaptation a été express dans un championnat totalement méconnu pour lui. Kamagate a aussi profité de la blessure de l’intérieur Dustin Sleva – Paris n’ayant pas engagé de pigiste médical – pour grappiller du temps de jeu. Il a su saisir l’opportunité et cela laisse augurer le meilleur pour la suite de sa carrière. De nature timide au quotidien, il va devoir encore plus s’affirmer sur un terrain pour pourquoi pas intégrer le cinq majeur du Paris Basket. Le départ du pivot Gary Florimont mais non remplacé est une grande opportunité. Une idée qui est peut-être derrière la tête de Jean-Christophe Prat.

Statistiques la saison passée :

Paris (Pro B) : 6 points à 64% aux tirs, 3,7 rebonds et 1,2 contre en 15 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600262698.jpeg Confirmer son premier bon exercice professionnel, voilà l'objectif individuel d'Ismaël Kamagaté avec Paris qui pourra compter sur son mentor, Amara Sy (à gauche) (photo : Sébastien Grasset)

  • Bodian Massa (2,10 m, 22 ans, pivot, FRA)

À l’image d’Ismaël Kamagate, Bodian Massa possède des caractéristiques physiques et athlétiques impressionnantes. Et comme le pivot Francilien, il n’était pas reconnu pour être un gros prospect. Véritable « late boomer » - il a commencé le basket à 16 ans après avoir joué au football - le Marseillais a gravi les échelons un par un au cours de ses dernières années. Un tour par le centre de formation de Fos-sur-Mer, un prêt à Saint-Chamond (Pro B) et un retour à Fos, Bodian Massa progresse. Après cette année de découverte du monde professionnel dans la Loire (9,8 d’évaluation en 16 minutes) où il s’est affirmé et progressé en défense, le jeune intérieur a confirmé les espoirs placés en lui la saison écoulée, tournant à 11,4 d’évaluation en 20 minutes. Bodian Massa n’est plus un joueur de bout de banc comme il y a 3 ans, mais un pion essentiel du collectif de Rémi Giuitta. Des performances en nette amélioration notamment quand Fos connaissait une bien meilleure dynamique collective à partir de janvier, après un début de championnat totalement raté. La preuve ? 27 d’évaluation contre Poitiers, 25 contre Nantes, 24 contre Aix ou encore 20 contre Rouen. Bodian Massa brille par le collectif. 

Statistiques la saison passée :

Fos-sur-Mer (Pro B) : 8,3 points à 57,6% aux tir, 5,4 rebonds et 0,8 contre en 20 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600263574.jpeg Comme Kamagate, Bodian Massa n'était pas reconnu pour être un prospect. Désormais, le Fosséen doit confirmer la confiance placée en lui (photo : Sébastien Grasset)

  • Mbaye Ndiaye (2,03 m, 21 ans, ailier, SEN)

Repéré par Bouna Ndiaye (agent de joueurs NBA) en 2017 lors d’un camp regroupant les meilleurs prospects du Sénégal, Mbaye Ndiaye est parachuté à Bourg-en-Bresse. Là-bas, il intègre le centre de formation de la JL Bourg en 2017 et va connaitre une progression rapide. Dominant chez les Espoirs sur les deux dernières années, il ne parvient pas à s’exprimer avec les professionnels malgré un contrat signé avec le club de l’Ain jusqu’en 2022. « Bloqué » par son statut de joueur Cotonou, il était indispensable pour ce poste 3 aux grandes qualités athlétiques de lancer sa carrière ailleurs. Suivi de près par l’ADA Blois depuis des mois, il a eu l’occasion de rencontrer Mickaël Hay, son nouveau coach, en février dernier lors du camp LNB lors duquel il sera élu MVP. Également très bon défenseur, le Sénégalais débarque chez le premier de la saison régulière 2020 dans l’optique de poursuivre son apprentissage au sein d’un effectif dans lequel il sera pleinement responsabilisé au poste 3.

Statistiques la saison passée :

Bourg-en-Bresse (Espoirs) : 15 points à 51% aux tirs, 6,5 rebonds, 2,4 passes, 2,1 contres et 2 interceptions en 26 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600264010.jpegLes impressionnantes qualités athlétiques de Mbaye Ndiaye devraient ravir les supporters de l'ADA Blois (photo : Simon Godet)

  • Matic Rebec (1,80 m, 25 ans, meneur, SLO)

Ce n’est pas tous les ans qu’un champion d’Europe pose ses valises en Pro B. Vainqueur du championnat d’Europe 2017 avec la Slovénie aux côtés du prodige Luka Doncic ou de l’expérimenté Goran Dragic, Matic Rebec possède déjà un C.V. alléchant pour son âge. Passé par les championnats slovènes, russes, serbes, espagnols, croates et allemands, ce meneur au QI basket élevé côtoie aussi la sélection depuis de nombreuses années en témoigne sa place dans le cinq idéal de l’Euro U20. À 25 ans seulement, il va apporter sa bonne dose d’expérience au groupe rouennais. Et pourtant, Rebec n’était pas programmé pour signer au Rouen Métropole Basket. Earl Calloway, meneur initial du RMB, a dû rompre son contrat en raison d’un problème au genou ne lui permettant pas de jouer en pleine possession de ses moyens. Très rapide sur un terrain, impliqué défensivement et possédant une vraie culture basket, cette signature montre également les ambitions du club seinomarin ; à savoir jouer le haut de tableau.

Statistiques la saison passée :

Cibona Zagreb (Croatie) : 9,6 points, 2,7 rebonds et 5,5 passes en 23 minutes puis Vechta (Allemagne) : 8,6 points, 3,6 rebonds et 5 passes en 26 minutes.

10-joueurs-a-suivre-cette-saison-en-pro-b1600264578.jpeg Déjà à l'oeuvre avec Rouen, Matic Rabec va apporter sa solide expérience du haut-niveau à seulement 25 ans (photo : Rouen Métropole Basket)

16 septembre 2020 à 18:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.