PRO B

ANTIBES RÉSISTE À SAINT-QUENTIN ET S'OFFRE UNE DEUXIÈME VICTOIRE À DOMICILE

Cleanthony Early
Crédit photo : Sébastien Grasset

C'est une équipe d'Antibes diminuée qui a tout de même su résister à Saint-Quentin, l'emportant 83 à 79 dans un match accroché comptant pour la troisième journée de Pro B.

Étienne Ca et Sadio Doucouré blessés, Ilkan Karaman pas encore arrivé sur place, Antibes débutait la rencontre diminuée face à une surprenante équipe de Saint-Quentin. Auteurs d'un départ compliqué, les Sharks éprouvent des difficultés à se créer des occasions, se remettant sur un Jean-Marc Pansa des plus sollicités (7 points et 7 rebonds à la pause). En face, une équipe de Saint-Quentin des plus adroites qui s'appuie sur un Hugo Besson destiné à trouer la défense adverse (10 points) et un Benoît Gillet en mode gachette (10 à 17 après 6 minutes). Après avoir laissé passer la tempête, Antibes se ressaisit en profitant des déchets techniques de son adversaire du soir. Alors que le jeu s'emballe et que les deux formations se montrent bien trop gourmandes et maladroites, les Saint-Quentinois semblent avoir la main mise sur la rencontre malgré les retours azuréens. 

Quand Benoit Gillet va, tout va (ou presque)

C'est un véritable festival que réalise Benoit Gillet en première mi-temps, faisant tomber la foudre de tous les côtés. Avec 18 points à 6/8 aux tirs longue distance, le numéro 7 porte son équipe à bout de bras. De quoi contrer les sursauts offensifs de Cleanthony Early qui se montre discret et en manque d'efficacité (13 points mais 2/8 aux tirs). Suivant la logique des 20 premières minutes, les joueurs de Julien Mahé rentrent aux vestiaires avec 5 points d'avance et ce, grâce à un tir inespéré de Parker Jackson-Cartwright, au buzzer de la mi-temps : 42 à 47. 

Plus de pression défensive, couplée à de nombreuses fautes, et le match s'intensifie. Résultat : peu de points marqués des deux côtés. Gédéon Pitard ramène les Sharks à égalité avant que le festival Besson-Gillet reprenne et que l'écart se creuse à nouveau (49 à 57 après 5 minutes). La tête sous l'eau, Antibes se relève une énième fois pour revenir dans le match grâce à leur domination aux rebonds notamment, ce qui leur offre des munitions supplémentaires. Gédéon Pitard (14 points) et Cleanthony Early (18 points à 6/19) en profitent. Jean-Marc Pansa, d'un tir en tête de raquette, fait passer Antibes devant au score pour la première fois du match (59 à 57). Les Sharks virent en tête après trois quarts-temps : 62 à 59. 

Panne sèche pour le SQBB

Alors que Sidy N'dir sort sur blessure, Benoît Gillet régale. Après 8 tirs à 3-points, le joueur de 34 ans inscrit son premier panier à 2-points de la rencontre sur contre-attaque (26 points au total) mais se trouve être souvent trop seul. Plus rien ne rentre du côté de Saint-Quentin qui doit se remettre à des exploits individuels pour se maintenir à hauteur des joueurs de Nikola Antic. Bien aidé par Shawn Tanner, toujours dans les bons coups, Ali Traoré fait parler son expérience et son touché (13 points et 12 rebonds en 18 minutes) pour rester en tête (72 à 67 à 4 minutes de la fin du match). Précipitation et maladresse (14 balles perdues à 17) rendent la fin de match étouffante. Saint-Quentin croit en ses chances de revenir au score alors qu'Antibes gâche de nombreuses possibilités de plier le match. Avec un seul point d'écart à 40 secondes de la fin, Cleanthony Early continue son chantier sur la ligne des lancers-francs (13/16) et termine avec 25 points et 14 rebonds pour 25 d'évaluation. Benoît Gillet ne trouve plus le chemin du cercle et Saint-Quentin perd son sang-froid. 

Avec quatre joueurs à plus de 10 points et un total de 53 rebonds à 38, Antibes s'est fait peur mais l'emporte 83 à 79. Alors que Saint-Quentin n'ouvre toujours pas son compteur, Antibes engrange la deuxième victoire de la saison, à domicile à nouveau. 


Le selfie de la victoire

À Antibes,

23 octobre 2020 à 23:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.