PRO B

BLOIS SEUL LEADER APRÈS SA VICTOIRE CONTRE ROUEN, SAINT-CHAMOND REMPORTE LE CHOC

SaintChamond bat Nantes 20 décembre 2019
Crédit photo : SCBVG

Victorieuse de Rouen, l'ADA Blois est désormais seule leader de Pro B puisque Souffelweyersheim s'est incliné chez Vichy-Clermont.

Il n'y a plus qu'un leader en Pro B. L'ADA Blois s'est imposée 96 à 83 contre Rouen, un des sérieux outsiders de la Pro B. C'est dans le troisième quart-temps, en passant 37 points à la défense du RMB, que l'équipe de Mickaël Hay a fait la différence. Stéphane Gombauld a encore réalisé un chantier avec 27 points à 11/13 aux tirs, 9 rebonds et 5 fautes provoquées pour 37 d'évaluation en 29 minutes.

"On n'a pas trop maîtrisé en première mi-temps puisqu'on perd neuf ballons, a commenté le coach vainqueur Mickaël Hay, interrogé par Paris-Normandie. On aurait pu avoir un écart plus important à la mi-temps. Ensuite, on a su remettre les barbelés quand il le fallait. On a connu beaucoup de réussite, aussi en remettant de l'intensité. À +20, il y a eu un petit moment de vide, avec Spight qui mettait de gros shoots, mais on a réussi à retrouver de la sérénité pour faire l'écart sur la fin. On n'est pas des robots."

L'ADA (9 victoires et 2 défaites) est suivie au classement par Souffelweyersheim et Saint-Chamond. Le BCS s'est incliné sur le parquet de Vichy-Clermont (7 victoires et 4 défaites), à cause notamment d'une faible adresse (37,9% de réussite aux tirs). "On a fait une de nos meilleures mi-temps défensivement", a commenté le coach Guillaume Vizade, au sujet de la première période, gagnée de 18 points.

Dans le choc de la journée, Saint-Chamond (8 victoires et 3 défaites) a signé sa septième victoire de suite en s'imposant contre Nantes (7 victoires et 4 défaites). L'équipe d'Alain Thinet a pris le large dans le deuxième quart-temps (27-12) pour mener de 14 points à la pause (40-26).

"On a réussi à faire un très bon match défensif, a reconnu Alain Thinet dans Le Progrès. On n'a pas toujours été très lucide en attaque. On a perdu quelques ballons bêtes. Maintenant, en partant d'une défense comme ce (vendredi) soir, on peut voir venir. Finalement on a bien géré le match. Il y a eu un bon apport du banc. C'est une victoire collective avec beaucoup d'énergie. Ce n'est sans doute pas le plus beau match qu'on a pu voir à Boulloche mais cela reste une victoire importante et on ne va pas faire la fine bouche."

Avec 7 victoires et 4 défaites, on trouve également Denain, battu à domicile par une équipe d'Antibes qui revient bien, et Quimper qui s'est imposé à Evreux (70-86) grâce à une deuxième mi-temps de feu, alors que l'UJAP était menée 49-37 à la 23e minute. Le trio China Moneke (16 points à 6/12 aux tirs, 10 rebonds, 4 passes décisives et 3 interceptions pour 25 d'évaluation) - David Jackson (21 points à 7/11, 3 rebonds, 3 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 21 d'évaluation) - Torey Thomas (7 points à 1/3, 3 rebonds, 8 passes décisives et 3 interceptions pour 19 d'évaluation en 25 minutes) a encore brillé.

"On est bien dans le plan de match pendant 23 minutes, a regretté le coach vaincu Fabrice Lefrançois dans Paris-Normandie. Même si l'écart à la fin de la première mi-temps n'est que de 7 points à cause des quelques cadeaux que nous avions déjà fait à Quimper. Les moindres minutes de relâchement se paient cash. En défense on était bien mais on a perdu beaucoup trop de ballons et derrière on a pris des points sur du jeu rapide. 24 pertes de balles, c'est énorme et cela montre un manque de contrôle. Ensuite, quand Jackson performe c'est compliqué de l'arrêter, on avait pourtant réussi à bien le tenir en première mi-temps puisqu'il n'avait marqué que 4 points."

Derrière au classement, Lille et Nancy reviennent à hauteur de Rouen (6 victoires et 5 défaites), le huitième, grâce à leur succès sur Saint-Quentin et à Paris. Une équipe de Paris relégable avec le même bilan que le SQBB (3 victoires et 8 défaites) et Fos Provence qui a battu Gries-Oberhoffen de 22 points.

Ce trio compte néanmoins deux victoires d'avance sur Poitiers (1 victoire et 10 défaite) qui s'est encore incliné vendredi soir, de 16 points à domicile face à Aix-Maurienne (5 victoires et 6 défaites).

"On est déçus, dégoûtés, peste le vétéran Carl Ona Embo (24 points à 8/13 aux tirs) dans La Nouvelle République. Même si on était derrière à la mi-temps, on avait un bon pressentiment. On se trouvait mieux, il y avait plus d'engagement que contre Saint-Quentin. Mais il y a beaucoup de pertes de balles. On a loupé le coche à certains moments, soit pour faire l'écart, soit pour revenir. Tout ça se paye cash sur la fin. Et on plonge physiquement dans les dernières minutes. C'est ce qui a fait la différence. Personnellement, je n'avais plus l'intensité que j'avais en début du match. Comme Bryan (Pamba) ou J.R. (Reynolds). C'est pénible. Il faut qu'on travaille plus mentalement et physiquement. On doit repartir au combat."

Prochains matchs lundi pour la 12e journée de Pro B.

Les résultats de la 11e journée de Pro B :

  • Blois vs Rouen : 96-83
  • Vichy-Clermont vs Souffelweyersheim : 78-69
  • Saint-Chamond vs Nantes : 73-55
  • Fos Provence vs Gries-Oberhoffen : 93-71
  • Denain vs Antibes : 73-86
  • Poitiers vs Aix-Maurienne : 72-88
  • Lille vs Saint-Quentin : 81-68
  • Paris vs Nancy : 93-95
  • Evreux vs Quimper : 70-86
21 décembre 2019 à 12:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.