PRO B

CONTRE ANTIBES, ROUEN A ENCHAÎNÉ UN 18E SUCCÈS DE SUITE À DOMICILE

Alexandre Ménard
Crédit photo : RMB

Les Rouennais impressionnent à domicile depuis plus d'un an.

Le Kindarena est une forteresse. Face à Antibes, vendredi soir, les Rouennais ont enchaîné une 18e victoire d'affilée dans leur antre (victoire 97-80). Voilà un peu plus d'un an que Rouen est invincible à la maison, une statistique impressionnante. Car la dernière défaite remonte au 27 décembre 2018 face à Roanne, futur champion de France.

Vendredi, les Normands ont fini par user les Sharks en signant un 32-18 dans le dernier acte après avoir malgré tout mené une grande partie du match. Grâce notamment au 30 points - record de la saison - de la gâchette Andre Spight. Alexandre Ménard, le coach du RMB, pouvait se satisfaire de ce nouveau succès, d'autant que la rencontre a été préparée dans des conditions pas simples :

« En début de semaine, Zimmy (Nwogbo) et Andre (Spight) sont absents pour cause de blessures. Le premier pour son genou, le second pour une béquille. Donc ils ont raté deux jours d’entraînement. Samir (Mekdad) était avec la sélection algérienne pour défier le Cap-Vert et est rentré seulement ce vendredi matin, Domagoj (Bosnjak) a été coupé. Donc on s’est entraîné à seulement six pros, plus deux jeunes stagiaires qui font partie de l’effectif et un jeune évoluant en N3. »

Les Rouennais avaient mis l'accent sur la défense avec plusieurs stratégies en place : 

« On voulait limiter le nombre de ballons perdus (9 au total) car c'est une équipe très forte dans le jeu de défense-relance. On avait également ciblé des joueurs clés de leur équipe, comme Tim Blue (0 d'évaluation) ou Roko Leni-Ukic (11 d'évaluation) pour faire en sorte qu'ils ne prennent pas feu. Et ça a plutôt bien fonctionné, d'autant que ce dernier a un ratio +/- de -16 quand il est sur le terrain. »

Jean-Marc Pansa attendu en début de semaine

Pour Antibes, la défaite en terre normande est un coup d'arrêt après 5 victoires de suite. 

"Je ne voulais pas que la série s'arrête. À la mi-temps, même si le score est serré, il y avait trop de lacunes. On a pas imposé notre rythme. En deuxième mi-temps, on a eu des joueurs sanctionnés rapidement donc il a fallu changer les défenses, un peu tricher."

Avec un Tim Blue transparent, un Fernando Raposo gêné par les fautes (4 en 21 minutes), le secteur intérieur antibois a été mangé par celui de Rouen (51 d'évaluation pour le trio Bassoumba-Cazenobe-Nwogbo). La venue de Jean-Marc Pansa, annoncé par nos soins, va pouvoir permettre de proposer une autre alternative.

"On a envie de le signer oui. Car quand on voit que Nando Raposo prend 3 fautes à la pause, c'est compliqué ensuite. Tim Blue fait la tête car ne veut pas jouer au poste 5. Pansa a besoin de temps de jeu oui, Pascal (Donnadieu) sait que je peux développer des jeunes joueurs donc ca serait bien qu'il signe chez nous. Ça sera à lui de s'adopter à notre jeu. On espère l'avoir pour Saint-Quentin, vendredi prochain."

Hasard du calendrier, les deux équipes joueront mardi. Antibes face à Paris pour le match en retard de la 12e journée. Tandis que Rouen reçoit le leader Blois, en match avancé de la 19e journée. Le Kindarena étant indisponible début février en raison de la Perche Elite Tour.

À Rouen,

19 janvier 2020 à 19:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.