PRO B

FOS-PROVENCE SE RÉVOLTE CONTRE LES CRITÈRES EXTRASPORTIFS DU RANKING : "IL N'EST PAS JUSTE DE DÉCIDER D'UNE MONTÉE OU D'UNE DESCENTE AINSI"

Crédit photo : Sébastien Grasset

Directeur général du club fosséen, William Raffa monte au créneau contre les modalités de calcul du ranking, prévu pour garantir l'équité sportive et économique des clubs au cas où la saison n'arrive pas à son terme, trop centrées sur des critères extrasportifs selon lui.

Jouer le plus possible, à n'importe quel prix. Tel est le credo de Fos-Provence, dont le modèle économique repose bien plus sur les subventions des collectivités locales que sur les recettes de la billetterie, qui se désespère du manque actuel de visibilité sur la suite de la saison de Pro B. C'est que les BYers ont largement investi pour retrouver au plus vite la Jeep ÉLITE, construisant ce qui est peut-être bien le plus bel effectif du championnat sur le papier.

Mais les dirigeants provençaux sont actuellement inquiets de ne pas voir la saison arriver à son terme. Inquiets que la Ligue Nationale de Basket ne soit contrainte d'avoir recours au système de ranking pour déterminer du classement final. Un ranking, basé sur les quatre dernières saisons achevées, dont Fos-sur-Mer occupait la 4e place au 30 juin 2020, derrière le trio Antibes - Blois - Nancy. Soit presque un anéantissement des espoirs de montée pour l'équipe de Rémi Giuitta. Alors, par l'intermédiaire de son directeur général William Raffa, le club des Bouches-du-Rhône tente de faire entendre sa voix pour que le critère sportif prime sur les décisions de fin de saison.

« Avec d'autres clubs, nous sommes en train de nous révolter sur le volet extrasportif du ranking. Nous sommes au coude à coude avec d'autres équipes de Pro B : nous avons le même nombre de points sportifs à date mais si on veut rattraper les points liés à l'extrasportif, il nous faut entre 9 et 12 victoires de plus que ces clubs. Et malheureusement, ce sont des choses que l'on ne découvre qu'aujourd'hui. Nous avons voté collectivement le principe du ranking mais sans voter les modalités de calcul des critères. Nous avions tous compris que l'extrasportif ne représenterait que 10% de la note. Aujourd'hui, il oscille entre 15 et 18%. Cela ne nous va pas. Nous ne sommes pas contre les clubs qui se structurent, nous sommes en train de le faire aussi. Nous n'acceptons juste pas que le label LNB permette de bonifier les performances sportives. Nous n'y avions pas candidaté l'année passée mais si nous avions su son importance, peut-être que nous l'aurions fait. On n'aurait jamais imaginé que cela nous freinerait dans notre volonté de retrouver la Jeep ÉLITE. De notre point de vue, il n'est pas juste de décider d'une montée ou d'une relégation avec un poids extrasportif aussi important. C'est ce sentiment que les dés soient pipés d'avance qui nous embête. »

fos-provence-se-revolte-contre-les-modalites-du-ranking----il-n-est-pas-juste-de-decider-d-une-montee-ou-d-une-descente-ainsi-1610978070.jpeg
Vincent Amsellem et Antibes, actuels 12e de Pro B mais premiers au ranking
(photo : Sébastien Grasset)

À Marseille,

18 janvier 2021 à 16:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.