PRO B

QUIMPER ET BLOIS GARDENT LE CAP, PARIS SE REPREND, POITIERS GAGNE ENFIN

Juhann Begarin
Crédit photo : Lilian Bordron

Quimper reste leader après sa quatrième victoire en quatre matchs (65-80 à Gries-Oberhoffen), talonné par Blois qui l'a emporté sur le fil devant Vichy-Clermont (88-87). Paris a eu chaud sur la fin face à Antibes (81-75) tandis que Poitiers a signé sa première victoire en championnat, 66-64 contre Nantes.  

Quimper a poursuivi son parcours sans faute, ce samedi 16 janvier, en signant une victoire aboutie sur le parquet de Gries-Oberhoffen afin de conserver la tête de la Pro B. Les Quimpérois ont notamment passé un 13-2 dès le début du quatrième quart-temps pour prendre le large (38-56) et dérouler jusqu'à la fin, s'en remettant à Bathiste Tchouaffé (15 points), David Jackson (14 points), Jules Rambaut ou Jimmy Djimrabaye, MVP du match, pour assurer la marque (65-80).

Blois et Denain sur le podium

Blois a maintenu la pression à la deuxième place en s'imposant de peu face à Vichy-Clermont. Tyren Johnson a libéré son équipe dans le dernier quart-temps avec un dunk autoritaire pour calmer les ardeurs de la JAVCM. L'intérieur américain a ensuite inscrit un panier crucial avant de de servir Benjamin Monclar à 3-points, puis d'ajouter trois lancers francs pour placer son équipe à + 6 à une minute de la fin (83-77). La paire Monclar-Cornely a ensuite pu terminer le travail pour venir à bout des coéquipiers de David Denave (88-87).

Denain a pour sa part fait son entrée sur le podium grâce à sa quatrième victoire consécutive. Il a fallu pour ça venir à bout d'une rugueuse équipe de Saint-Quentin sur son parquet. Si David Skara a été élu MVP du match avec 14 points, 8 rebonds et a inscrit le dunk qui a scellé la victoire 69-62 des Dragons, c'est bien le tandem Brown-Kayembe qui a été décisif dans le dernier acte, entre les missiles du premier (14 points) et l'application près du cercle du second (13 points, 6 rebonds).

Poitiers au bout du suspense

En bas de tableau, Poitiers était la dernière équipe à n'avoir gagné aucun match. C'est désormais chose faite, suite à une victoire au bout du suspense face à Nantes (66-64). Akeem Williams pensait avoir fait le plus dur après avoir planté un 8-0 à lui tout seul pour donner cinq longueurs d'avance aux siens dans le money-time (64-59).

Mais le 2+1 de Terry Smith et le panier après rebond offensif de Ludovic Negrobar ont remis les deux formations à égalité. C'est finalement le nouveau venu, Jamar Abrams, qui a délivré son équipe dans les dernières secondes, Ludovic Negrobar ratant ensuite sa dernière tentative, à 3-points (66-64).

Dans les autres rencontres de la soirée, Paris a pu compter sur un trio Boungou-Colo-Sleva-Kamagaté décisif dans le money-time pour renouer avec la victoire face à Antibes (81-75), Evreux est allé remporté le match des mal classés sur le parquet de Lille (73-82), et Souffel a confirmé à la maison face à Rouen après sa belle victoire à Antibes (89-77).  

17 janvier 2021 à 00:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.